Le BNVCA condamne l’agression antisémite d’une dame de 84 ans à son domicile de Gagny 93 par des individus qui lui ont projeté un parpaing à travers la vitre de sa maison.

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne l’agression violente dont a été victime une habitante Juive de la ville de Gagny le 22 juin 2020. Alors que cette dame de 84 ans regardait paisiblement dans son salon la télévision, un projectile, plus exactement un parpaing a été lancé à travers la vitre qui s’est brisée et qui a atterri dans le salon.

La personne visée a eu très peur mais bien heureusement n’a pas été touchée.

 Elle a été fortement choquée et reste traumatisée. Selon nous cette dame a été la cible de ses agresseurs antisémites qui ont dû l’identifier grâce à une « Mezouza » posée sur la porte d’entrée de la villa.

La victime a déposé plainte, le BNVCA va la soutenir.

Nous demandons à la Police de tout mettre en œuvre pour identifier et arrêter ces criminels. D’après un témoignage que nous avons recueilli il pourrait s’agir d’individus de type européen probablement affiliés au mouvement gauchiste et anti Israélien B D S.

De toute évidence les activistes de cette mouvance ont pu être encouragés à commettre leur acte par la Commission Européenne des Droits de l’Homme qui a jugé que l’appel au Boycott n’était pas un délit mais l’exercice de la liberté d’expression.

Le BNVCA qui recense les actes hostiles aux juifs constate que depuis près de 5 ans les citoyens de confession juive sont agressés au plus près de leur domicile voire dans leur domicile même. Le malaise provoqué par cette situation persiste et n’est pas prêt de se ralentir ni même s’atténuer.

Le BNVCA maintient sa vigilance et son soutien total aux victimes.

Le Président – Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *