Déontologie de la Presse Le BNVCA requis par de nombreux auditeurs de France Info choqués par les propos d’une victime de l’attentat du Bataclan ,saisit le CSA après le refus du modérateur de supprimer la phrase incriminée ressentie comme justifiant

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés