LE BNVCA HORRIFIE PAR LES ATTENTATS ISLAMO TERORISTES QUI ONT ENSENGLANTE LA CAPITALE DEMANDE QUE LE GOUVERNEMENT DECRETE L ‘ETAT D’ URGENCE DE NATURE A DONNER PLEINS POUVOIRS AUX PREFETS AUX FORCES DE L’ ORDRE ET AUX MAGISTRATS

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés