Le BNVCA demande que le Parquet fasse appel de la décision consternante de la mise en liberté du libano canadien Hassan Diab, principal suspect de l’attentat terroriste palestinien commis contre la synagogue rue Copernic il y a 34 ans.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés