Le BNVCA est consterné par la décision du juge d’instruction de Creteil d’exonérer 4 agresseurs antijuifs de la circonstance aggravante d’antisemitisme Le BNVCA exige de la justice la prise en compte du caractère raciste de ce crime

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés