Le Président du BNVCA et CCJ 93 confirme que les tombes juives du carré 48 du Cimetière parisien de Pantin ont bien été détruites par un camion au cours d’un accident matériel de circulation, et aucunement volontaire.. Il demande qu’il soit mis fin à

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés