Tombes juives détruites au cimetière parisien de Pantin.Le BNVCA alerté reste en contact avec le préfet du 93,et demande que l’enquête détermine si l’accident n’est ni volontaire ni antisémite.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés