Le BNVCA apprend avec une satisfaction incomplete la mise en examen de l’assassin de Mme Sarah Halimi le 4 avril 2017 pour homicide volontaire. Le BNVCA réclame la reconnaissance de l’acte aggravant d’antisémitisme

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés