Le président du BNVCA Mr Sammy Ghozlan tient à faire part ci dessous des termes de l’échange productif qu’il a eu avec Mr Antoine Jouteau, Directeur général du site ” LE BON COIN” qui s’est engagé à poursuivre les auteurs et responsables de l’annonce indigne et illicite qui faisait l’apologie du 3eme Reich.en proposant aux internautes des articles interdits à la vente par la loi.

De : Antoine JOUTEAU <
Date : 14 janvier 2018 à 20:48
Objet : Echange BNVCA / Leboncoin
À : sammy.ghozlan@gmail.com

Bonsoir.

Merci de nos échanges ce soir.
Comme convenu, voici notre communication parue sur Twitter sur cet incident :
“Je suis personnellement et au nom de Leboncoin totalement indigné par le contenu de ces annonces qui ne respectent pas nos règles de parution. Elles sont malheureusement passées à travers nos contrôles systématiques qui s’appliquent aux 800 000 nouvelles annonces quotidiennes. Nous nous réservons le droit d’engager toutes les poursuites nécessaires vis-à-vis de l’auteur et responsable de l’annonce. Je présente mes excuses à tous ceux qui comme moi en ont été choqués.”
Nous sommes à votre disposition pour travailler sur les moyens préventifs et empêcher ce type de publication sur les plateformes.
Bien sincèrement.
 Antoine Jouteau 
Le Bon coin
 
Le BNVCA a décidé de maintenir la plainte qui visera les auteurs et responsables de cette annonce abjecte et détestable.
Le BNVCA continue de veiller et guetter, pour empêcher la prolifération de l’antisémitisme sous toutes ses formes, y compris les nostalgiques du 3 eme Reich.
Le BNVCA remercie les internautes pour leur attentive vigilance, et tous ceux qui nous alertent soit par téléphone au 0663883029, soit sur notre site BNVCA.ORG.

One thought on “Le président du BNVCA Mr Sammy Ghozlan tient à faire part ci dessous des termes de l’échange productif qu’il a eu avec Mr Antoine Jouteau, Directeur général du site ” LE BON COIN” qui s’est engagé à poursuivre les auteurs et responsables de l’annonce indigne et illicite qui faisait l’apologie du 3eme Reich.en proposant aux internautes des articles interdits à la vente par la loi.

  1. CHEVALLOT Reply

    Il faut utiliser au ” Bon Coin ” les mêmes algorithmes que ceux mis en fonction chez FaceBook, ils sont imbattables pour nous censurer dés que l’on évoque des sujets impliquants les islamusulmans !!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *