Agression antisémite de nature antisioniste commise le 9/12/2019 à 7h00 à la station de métro Château d’Eau à Paris.

Le BNVCA dénonce et condamne avec force l’agression antisémite de nature antisioniste commise à 6h55 ce 9 décembre 2019 contre un étudiant israélien en France, dans la rame de métro à la station Château d’Eau à Paris 10e.

Alors que l’étudiant  B. Yogev, âgé d’une trentaine d’années, pénétrait dans la rame de métro à la station Château d’Eau, il  a du répondre en hébreu à son père qui venait juste de l’appeler au téléphone.

A ce moment deux hommes, décrits, grands, 1m90 environ et de couleur, d’origine africaine, se mettent à crier, sur lui, aidés par des passagers qui le menaçaient et le pointaient du doigt,

L’agresseur, décrit par sa victime, recouvert d’u manteau blanc à plumes, reconnaissant la langue Hébreu parlée par l’étudiant, s’est alors acharné sur lui, le frappant violemment sur la tête, sur  le corps et le visage Il s’est même évanoui sur le plancher du wagon.

 L’étudiant israélien a été transporté à l’hôpital Lariboisière à Paris par les secours arrivés sur place, prévenus par son ami qui l’accompagnait.

La victime souffre d’une plaie orbitaire gauche, d’une fracture des OPN avec plaie orbitaire gauche.

L’agresseur s’est enfui et n’a pu être rattrapé.

Cette nouvelle attaque tend à confirmer que l’antisionisme est bien de nature antisémite.

Nous avons recommandé à l’étudiant de déposer plainte auprès de la Police.

Nous demandons aux services de police et de sécurité de la RATP de tout mettre en oeuvre pour identifier l’auteur antijuif antisioniste et l’interpeller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *