Antisémitisme – Haine anti-juive dans les facultés de médecine et à l’encontre des médecins : communiqué de l’A.M.I.F

L’A.M.I.F, Association des Médecins Israélites de France, dénonce et condamne avec force les actes antisémites qui se sont multipliés notamment au cours du mois d’octobre 2018.

L’A.M.I.F, Association des Médecins Israélites de France, qui a été créé en 1948 pour assurer le soutien et la défense des étudiants en médecine et les médecins juifs survivants de la Shoah, dénonce et condamne avec force les actes antisémites qui se sont multipliés notamment au cours du mois d’octobre 2018.

Le 3 septembre, des tags antisémites visant le président de l’Université Grenoble-Alpes ont été inscrits sur les murs du campus universitaire. L’un d’entre eux mentionne “La rentrée, ça gaze(ra) ?”

Le 8 octobre, un médecin juif de Paris a reçu pour la deuxième fois par courriers anonymes avec des menaces abjectes “Tu veux du gaz (…) Sale Juif. Vous pourrissez tout ce que vous touchez. Les nazis n’ont pas fini le travail”.

Le 19 octobre, des tags antisémites visant le doyen par intérim de la fac de médecine de Créteil, via ses initiales ont été inscrits sur le mur d’une maison située juste en face de l’entrée, rue du général Sarrail.

Le 29 octobre , une étudiante de deuxième année de la faculté de médecine Bobigny a porté plainte après avoir fait l’objet d’injures antisémites et d’un harcèlement à caractère antisémite de la part d’un groupe d’élèves notamment dans le cadre de la préparation du week-end d’intégration de la fac de médecine.

Cette succession d’actes antisémites doit conduire les autorités de notre pays à faire preuve d’une vigilance renforcée et à adopter des sanctions exemplaires et dissuasives à l’égard des auteurs des actes antisémites.

Nous appelons l’ensemble du corps médical à condamner avec fermeté tous les actes antisémites qui sont contraires à nos valeurs communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *