Auteur : Pierre Zimbris

Le CSA répond au BNVCA à propos de la chronique contestable d’un journaliste de Télématin diffusée le 3/06/19 qui désignait un escroc de “juif tunisien”.

Le BNVCA accueille avec satisfaction la lettre de Mr Roch Olivier Maistre, Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel qui le 10/10/19 répond à notre protestation du 7 juin 2019 concernant une séquence du programme Télématin, diffusée le 3 juin 2019, à 7h18, dans laquelle le journaliste, présentant sa chronique, relate le récit d’une escroquerie en désignant l’auteur des faits comme étant « un juif tunisien ».

Le CSA   donne raison au BNVCA et après avoir examiné le programme lors de sa séance du 2 octobre 2019 a considéré, en l’espèce,” que la formulation utilisée par le journaliste est de nature à nuire aux efforts déployés par France Télévisions pour combattre les discriminations et promouvoir la cohésion sociale.”  C’est pourquoi le CSA a demandé aux responsables de France Télévisions de veiller tout particulièrement à ce que ne soient pas véhiculés de préjugés ou d’amalgames, et leur a rappelé l’exemplarité dont l’entreprise doit faire preuve dans la lutte contre les discriminations”.

Nous espérons que les observations et cette mise en garde formulées tant au journaliste incriminé qu’à la rédaction de Télématin seront exemplaires et dissuasives. 

Le BNVCA reste vigilant et grâce à son observatoire en ligne, veille scrupuleusement à ce que toute dérive médiatique de nature antisémite et discriminatoire soit sanctionnée.

Le Président Sammy Ghozlan

  01 77 38 49 44 

Appel à Don

Chers amis (es),

Toute l’Equipe du BNVCA vous présente ses meilleurs vœux, que cette nouvelle année 5780 apporte santé bonheur joie et paix à toute la communauté.

Comme vous le constatez malheureusement tous les jours, une vague d’antisémitisme sans précédent depuis la fin de la seconde guerre mondiale ne cesse de sévir en Europe et particulièrement en France.

Nos besoins depuis septembre 2018 ont plus que doublé.

Le BNVCA ne peut œuvrer à aider les membres de la communauté juive qui subissent des actes antisémites et les accompagner tant sur le plan juridique que pour toute autre démarche (sans aucun frais à leur charge), que grâce à la grande générosité que vous manifestez à chaque fois que nous vous sollicitons.

Pour information le BNVCA ne bénéficie d’aucune subvention d’organisme de tutelle, régionale ou nationale.

Les dons collectés permettent au BNVCA de mener des actions essentielles, en matière du droit des personnes et tout particulièrement de les épauler, moralement et juridiquement tout au long des diverses procédures. Tous les frais générés par ces longues et difficiles démarches sont entièrement à la charge du BNVCA.

En vous remerciant de tout cœur de la part des permanents ainsi que des bénévoles.  

 Le Secrétaire Général

René LEVY, pour Sammy GHOZLAN

Veuillez adresser vos dons à : BNVCA  8, BD Saint Simon 93700 Drancy

Vous pouvez également faire un don en ligne  https://www.bnvca.org/faire-un-don/

Un reçu Cerfa vous sera adressé par retour.