Catégorie : JFORUM

Israël propose de l’aide humanitaire au Liban | Jforum.fr

AFP Une photo montrant les conséquences de l’explosion au port de Beyrouth, au Liban, le 5 août 2020.

Israël propose de l’aide humanitaire au Liban

 par Shraga Blum  août 4, 2020

Sur demande du ministre de la Défense Benny Gantz et du ministre des Affaires étrangères Gaby Ashkenazy, Israël a proposé de l’aide médicale et humanitaire au Liban après la terrible explosion qui a eu lieu dans le port de Beyrouth.

La demande israélienne a été faite par le biais de tiers militaires et diplomatiques internationaux. D’après un dernier bilan annoncé par le ministère libanais de la Santé l’explosion aurait fait plus de 100  morts et des milliers de blessés.

De son côté, le porte-parole de Tsahal en langue arabe Avihaï Edery a enjoint le gouvernement libanais à accepter l’aide israélienne : « Israël à une solide expérience en ce domaine et a prouvé lors d’innombrables missions humanitaires à travers le monde depuis des années. Il est temps de mettre les conflits de côté ».

Head of Blue and White party Benny Gantz holds a press conference at Kfar Maccabia on March 1, 2020. Photo by Avshalom Sassoni /Flash90 *** Local Caption ***

Source:
https://www.jforum.fr/israel-propose-de-laide-humanitaire-au-liban.html

Chelsea FC: “Non à l’antisémitisme”

By Haï – 

Chelsea FC “Non à l’antisémitisme”

Nathalie Sosna-Ofir 

Chelsea se souvient. Une fresque murale sera dévoilée au stade de football Stamford Bridge, le 27 janvier, Jour du souvenir de la Shoah.

Elle représentera 3 joueurs de football juifs et prisonniers de guerre britanniques envoyés dans des camps nazis.

Une initiative qui s’inscrit dans la campagne menée par le Chelsea FC “Non à l’antisémitisme” financée par le propriétaire du club Roman Abramovich.

“En partageant les images de ces 3 joueurs nous espérons inspirer les générations futures à toujours lutter contre l’antisémitisme, la discrimination et le racisme”.

La fresque rendra hommage à Julius Hirsch, premier joueur juif à représenter l’équipe nationale allemande et qui a disputé 7 matches internationaux pour l’Allemagne entre 1911 et 1913. Il prend sa retraite en 1923 et est déporté à Auschwitz le 1er mars 1943 d’où il ne reviendra pas. A Árpád Weisz joueur et entraîneur de football juif hongrois qui a joué pour Törekvés SE et fut membre de l’équipe hongroise aux Jeux olympiques d’été de 1924 à Paris.

Après avoir pris sa retraite en tant que joueur en 1926, Weisz s’intalle en Italie et devient entraîneur adjoint du club d’Allesandria avant de rejoindre F.C. Internazionale de Milan. A la montée du nazisme, Weisz et sa famille sont contraints de fuir l’Italie et trouvent refuge aux Pays-Bas où Weisz devient entraîneur du FC Dordrecht.

En 1942, lui et sa famille sont déportés à Auschwitz où ils seront exterminés. Et à Ron Jones, prisonnier de guerre britannique envoyé à Auschwitz en 1942 où il fait partie de la Ligue de football du camp. En 1945 il est forcé de participer à la marche de la mort à travers l’Europe.

Des centaines de kilomètres de la Pologne en Autriche où les 80 survivants sont libérés par les Américains. Après la guerre Jones retourne en Angleterre où pendant plus de 30 ans, jusqu’à son décès en 2019 à 102 ans, il est volontaire pour le Poppy Appeal, la Campagne du Coquelicot, un appel aux dons lancé chaque année au bénéfice des familles des soldats morts ou blessés au combat.

On en parle dans ma correspondance depuis Jérusalem dans le journal de Judaïques 94.8fm.
#chelseafc
#notoantisemitism