Catégorie : René LEVY Secrétaire Général

Homme politique britannique: Le Grand Rabbin doit danser dans la rue. La Baronne Jenny Tonge a dit ” le lobby pro-Israel” a gagné les élections Britanniques en mentant sur le leader Travailliste.

Arutz Sheva Staff,

La baronne Jenny Tonge, connue pour son attitude anti-israélienne, a déclaré à la suite de la victoire du Parti Conservateur aux élections britanniques, que le       Grand Rabbin du pays “doit danser dans la rue”. Tonge, un ancien politicien Libéral Démocrate qui a démissionné du parti après avoir été suspendu en 2016, est entré sur Facebook après la victoire écrasante des conservateurs jeudi, a rapporté le Jewish News basé au Royaume-Uni.

«Le grand rabbin doit danser dans la rue. Le lobby pro-israélien a remporté notre élection générale en mentant à propos de Jeremy Corbyn », a-t-elle écrit. Avant les élections, dans une démarche sans précédent, le Grand Rabbin de Grande-Bretagne, le Rabbin Ephraim Mirvis, a publié un article dans lequel il critiquait le chef du Parti Travailliste Jeremy Corbyn et la réponse “totalement inadéquate” du parti à l’antisémitisme dans ses rangs. Dans une interview ultérieure à la BBC, il a été demandé à quatre reprises à Corbyn s’il souhaitait s’excuser de l’échec du parti à réprimer l’antisémitisme au sein du parti, et a refusé de le faire. Plus tard, Corbyn a accordé une interview à Philip Schofield d’ITV dans laquelle l’intervieweur a pressé le leader travailliste de s’excuser auprès de la communauté juive. Corbyn a alors répondu: «Évidemment, je suis vraiment désolé pour ce qui s’est passé, mais je veux que ce soit clair, je m’en occupe. Je l’ai réglé. » Ce n’est pas la première fois que Tonge se prononce contre les Juifs et Israël. En 2004, elle a déclaré qu’elle envisagerait de devenir un kamikaze si elle était arabe et vivait dans l’Autorité palestinienne. En 2006, Tonge a déclaré que «le lobby pro-israélien a mis la main sur le monde occidental, ses prises financières. Je pense qu’ils ont probablement une emprise sur notre parti. » Quatre ans plus tard, en 2010, Tonge a accusé Israël d’être la «cause du terrorisme» et a déclaré que le traitement des musulmans par l’Occident était causé par ce qu’elle appelait la «culpabilité de l’Holocauste» et le «pouvoir du lobby pro-israélien».

En 2012, elle a démissionné de son poste de whip du parti, une tâche équivalente aux États-Unis à celle de conférencière, après avoir parlé de la disparition d’Israël lors d’un événement promouvant le boycott de l’État juif. En 2016, Tonge a été suspendue par les Lib Dems après avoir organisé une réunion à la Chambre des Lords au cours de laquelle un membre du public a blâmé les Juifs pour l’Holocauste et Israël a été comparé au groupe terroriste État islamique (ISIS). L’année suivante, elle a accusé le Community Security Trust (CST), qui a rédigé un rapport constatant une augmentation du nombre d’incidents antisémites en Grande-Bretagne, d’afficher «une mentalité de victime perpétuelle» et de ne pas avoir aidé «un vrai peuple juif décent “.

Le BNVCA salue l’action de la Police qui a interpellé l’auteur de l’agression commise dans le métro le 9/12/2019 contre un étudiant israélien.


Le BNVCA salue l’action de la Police de Paris qui dans un temps proche de l’infraction a identifié et interpellé l’auteur de l’agression antisioniste de nature antisémite commise  contre un étudiant israélien le 9 décembre 2019 à 7 h du matin dans le métro station  Château d’Eau.

Prévenu sur sa ligne rouge d’urgence le BNVCA avait  conseillé, soutenu et pris en charge l’étudiant israélien et communiqué l’information.

Nous rappelons que l’agresseur s’était acharné contre l’étudiant israélien parce que celui-ci parlait en hébreu au téléphone laissant un message vocal à son père.

L’étudiant, victime des coups violents portés par l’agresseur  l’avait décrit ainsi grand, de couleur d’origine africaine, portant un manteau blanc à plumes.

Au BNVCA nous étions convaincu que le signalement  ainsi présenté, allait permettre aux enquêteurs  l‘arrestation rapide.

L’étudiant israelien assisté de notre collaborateur a maintenu et confirmé  sa plainte ce jour au commissariat de Police.

Il s’agit d’un mineur de 17 ans Oscar J…. déjà connu des services de police et qui  a reconnu les faits.

Pour le BNVCA cette agression illustre parfaitement l’agression antisioniste motivée par la haine d’Israel et la détestation de l’Etat Juif, propagées tant sur les réseaux sociaux, que par les organisations islamo gauchistes ou le mouvement illégal BDS.

Pour le BNVCA le mobile antisémite est clair et doit être retenu contre l’auteur comme circonstance aggravante.

Le BNVCA qui se constitue partie civile  confie la défense de la victime et celle du BNVCA à Maitre Charles  Baccouche conseil du BNVCA.

Nous demanderons qu’une peine sévère soit prononcée contre cl’agresseur en dépit de sa minorité pénale .

Pourquoi ce qui est possible dans d’autres pays ne l’est pas en France. Ne n’avons probablement pas la capacité ou la volonté d’être à la hauteur de cette situation.

Victoire israélienne anti-BDS en Allemagne

Shraga Blum

 par Shraga Blummars 16, 2019in A LA UNEINTERNATIONAL 

Les efforts conjugués d’organisations juives allemandes ainsi que du ministre israélien de la Sécurité intérieure et des Enjeux stratégiques Guilad Erdan auront porté leurs fruits. La terroriste et activiste anti-israélienne Rasmaya Oudeh ne pourra pas s’exprimer lors d’une soirée anti-israélienne prévue à Berlin, que les autorités allemandes ont annulée. La terroriste sera même expulsée d’Allemagne.

Rasmaya Oudeh avait assassiné des civils israéliens en 1969 et depuis sa sortie de prison elle milite à travers le monde en faveur du BDS.

Le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer a expliqué que la liberté d’expression est un principe très important mais lorsqu’elle est utilisée pour inciter contre l’Etat d’Israël, les Juifs ou le Judaïsme il s’agit d’un franchissement des lignes rouges. Berlin est une ville d’unité et de solidarité et non de division et de propagande ».

Le ministre Guilad Erdan a déclaré : « La justice et le bon sens l’ont emporté. Je remercie les autorités allemandes pour la décision éthique et sans ambiguïté qu’elles ont prises. Il s’agit d’une décision importante et j’appelle les autres pays en Europe à adopter la politique allemande de tolérance zéro envers les terroristes déguisés en militants des droits de l’homme ».

L’an passé déjà, Rasmaya Oudeh avait été chassée des Etats-Unis après avoir caché pendant des années son implication passée dans le terrorisme meurtrier.

Photo IllustrationTags:BDS