Comment Guy Bedos contribua à sauver la maison d’Izieu

Guy Bedos Jewpop

Par ses appels à la générosité du public qui assistait à ses spectacles, Guy Bedos, qui s’est éteint le 28 mai 2020, contribua de façon décisive en 1990 à l’acquisition de la Maison d’Izieu par l’association qui en fit un mémorial en 1994. En 1993, Sabine Zlatin rappelait ainsi l’engagement de l’acteur à ses côtés ainsi que le rôle de son fils, Nicolas Bedos.

Extrait de Sabine Zlatin in « Mémoires de la Dame d’Izieu » (Gallimard, 1993), pp. 95-96

« Une partie de la réussite populaire de notre souscription [ndlr : allusion à la souscription nationale lancée en 1990 par l’association des amis du musée-mémorial d’Izieu pour acheter la Maison] est grandement redevable à Guy Bedos. Pendant le procès de Klaus Barbie, j’avais lu que le fils de Bedos, Nicolas, qui avait alors 8 ou 9 ans, lui avait demandé : « Qui c’est Barbie ? Est-ce la poupée Barbie ? » Guy Bedos avait raconté à son fils l’histoire d’Izieu. Nicolas lui avait dit : « C’est trop fort. J’aimerais bien connaître Madame Zlatin ». Il m’avait alors écrit une petite lettre à laquelle j’avais répondu. Bedos m’avait téléphoné en me disant que s’il pouvait faire quelque chose pour moi, je pourrais compter sur lui.

En 1989, il y a eu un grand spectacle Bedos au Zénith auquel je voulais assister. J’y suis allée avec mes amis Rappaport. Après le spectacle, nous nous sommes retrouvés dans une sorte de jardin d’hiver où un buffet avait été servi et où Guy Bedos et sa femme recevaient quelques amis. Nous avons pu y faire vraiment connaissance et parler de nos projets pour Izieu.

Un an plus tard, lors de la souscription, il a fait beaucoup, notamment l’interview donnée à L’Evénement du jeudi de Jean-François Kahn […]. Qu’il soit ici, du fond du cœur, remercié pour ce qu’il a fait pour Izieu. »

Article dans l’Événement du jeudi, 31 mai au 6 juin 1990

Article Événement du jeudi Guy Bedos

Lettre de Nicolas Bedos à Sabine Zlatin, Document d’archives : © Maison d’Izieu / Coll. Sabine Zlatin

Lettre de Nicolas Bedos

Jewpop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *