Communiqué de presse : Délibération du Conseil municipal de Villerupt

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Le BNVCA reçoit les protestations d’administrés de la commune de Villerupt en Meurthe et Moselle,“choqués de voir leur municipalité promouvoir des terroristes alors que notre pays est confronté à ces mêmes gens qui tuent et assassinent sans aucune pitié”.
L’un des habitants de Villerupt se revendiquant “citoyen français”  nous adresse la photo du portrait géant de Marwan Barghouti exhibé sur la façade de la Mairie. Il ajoute “elle l’a même fait citoyen d’honneur”.
Ce citoyen français demande l’intervention du BNVCA afin que cette apologie du terrorisme soit dénoncée et condamnée, et que les délibérations du conseil municipal soient annulées, comme nous l’avons fait avec succès pour Vandoeuvre les Nancy.
Un autre administré de cette ville nous adresse la délibération du 13/4/18 votée par le Maire de Villerupt, Mr Alain Casoni, et son conseil municipal, qui décident de verser une subvention exceptionnelle de 440 euros à l’Association France Palestine Solidarité pour, semble t il, “financer le voyage de l’épouse du terroriste Barghouti”.
D’une part nous soutenons que Marwan Barghouti est un terroriste palestinien qui a du sang sur les mains. Nous rappelons que les islamo terroristes qui agissent sur notre sol s’inspirent des modus opérandi des terroristes palestiniens, attaques à la hache, au couteau, à la voiture bélier, au mitraillage, etc. L’apologie du terrorisme au motif qu’il est palestinien reste de nature à encourager l’islamo terrorisme qui cible la France.
D’autre part nous rappelons que la loi interdit à toute organisation publique ou collectivité territoriale, de verser des subventions à l’AFPS. Le but de cette association est politique et non caritatif.
Déjà en 2002 sur une réclamation du BNVCA et du CCJ 93, puis en 2012 sur une requête d’un habitant d’Aulnay Sous Bois, le Tribunal administratif de Montreuil avait donné suite et ordonné que la subvention de 5300 euros, décidée et versée à l’AFPS, soit remboursée par cette organisation. Le juge estimait que la délibération votée par les élus d’Aulnay « n’est pas exempte de toute prise de parti dans un conflit politique et international », puisque la somme a été attribuée à une association qui a elle-même « pris politiquement parti de manière publique sur la situation politique dans les territoires ». 
Le BNVCA  saisit le Préfet de Meurthe et Moselle et lui demande d’agir pour faire retirer la photo du terroriste Palestinien Barghouti du fronton de la Mairie de Villerupt et interdire le versement de toute subvention à l’AFPS conformément à la LOI.

A cet effet, Le BNVCA  charge son Conseil de déposer une requête auprès du tribunal administratif de Nancy.
            
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *