Dieudonné Mbala Mbala poursuivi en justice par le BNVCA pour sa chanson “C EST MON CHHOAA” interprétée sur youtube le 22 juin 2017

Le BNVCA sera présent et représenté par Maitre Charles Baccouche aux différentes audiences prévues par la 17 eme Chambre correctionnelle de Paris, suite  notre plainte déposée en 2017 contre le sieur MBALA MBALA ALIAS DIEUDONNE.

Ce dernier s’était rendu complice du délit d’injure publique envers une nation, une race, une religion déterminée, commis par Noémie M. qui a consenti à publier sur youtube, via son compte, la vidéo intitulée “c’est mon shoaa” contenant les paroles suivantes:  Le 22 juin 2017, il avait chanté  “J’ai chaud à la tête devant le barbecue si les merguez sont cachers,  j’aurais peut être la corde au cou, J’en suis déjà à 20.000 euros pour une brochette d’ananas. C’est décidé, je ferai profil bas, c’est comme ça, c’est mon shoaa c’est mon choaaa, …bla bla bla

Nous rappelons que toujours suite aux plaintes déposées par le BNVCA Dieudonné a déjà été condamné définitivement le 16 janvier 2015 par le  tribunal correctionnel de Paris, pour avoir interprété la chanson SHOAH NANAS.

Cette forme de caricature et de moquerie des victimes du plus grand génocide des juifs constitue un délit prévu et réprimé par nos lois. Dieudonné le récidiviste n’a toujours pas payé les amendes auxquelles les tribunaux l’ont condamné.

Le BNVCA compte bien sur les prochaines audiences du  21 Mai et du 10 juillet pour relais, et le 25 septembre 2019 pour plaider, afin que des peines sévères d’amende voire d”emprisonnement soient prononcées à l’encontre des Dieudonné et sa complice Noémie M. qui avait demandé de regarder la vidéo en boucle, 10 fois par personne et par jour, pour “aider Dieudonné à payer ses amendes”. 

Puisque Dieudonné continue à défier les autorités de police et de justice en organisant clandestinement, et illégalement ses spectacles, le BNVCA reste vigilant et le poursuit devant les tribunaux de tout l’hexagone, jusqu’à ce qu’il soit mis hors d’état de nuire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *