Dieudonné poursuivi encore une fois en justice par le BNVCA jugé par le Tribunal Correctionnel de Chartres le 22/6/2020 pour des propos racistes tenus en juin 2017 et dénoncés par le BNVCA.

Le BNVCA salue le Tribunal Correctionnel de Chartres qui le 22 juin 2020 a jugé le sieur M’BALA M’BALA alias DIEUDONNE pour les propos antisémites tenus en Juin 2017 dans le cadre de son spectacle intitulé “le Bal de Quenelles” à son domicile de Saint Lubin de la haye en Eure et Loir.

De plus le 1 er Septembre 2017 il avait évoqué “le bal des pyjamas de Cracovie” en référence au costume que portaient les déportés juifs du camp d’extermination d’Auschwitz. 

Ces propos indignes tenus par le prétendu humoriste n’ont pas échappé, dès juin 2017 au BNVCA qui a immédiatement déposé une plainte contre Dieudonné. En aparté, dans la salle des pas perdus du Tribunal de Chartres, Dieudonné prétend ne pas comprendre pourquoi il est convoqué devant la justice de Chartres, et comme à son habitude il a lâchement quitté l’audience du Tribunal.

Néanmoins le Procureur de la République de Chartres, Mr Rémi Coutin, a qualifié les propos incriminés de 

« Scandaleux et inadmissibles ».

Le Procureur qui a repris l’expression du BNVCA selon laquelle il y a bien longtemps que Dieudonné ne fait plus rire “ a requis 10.000 euros d’amende. De surcroît Dieudonné encourt une peine maximale d’un an de prison et 45.000 euros d’amende. 

Le BNVCA à l’origine de cette nouvelle poursuite en justice de Dieudonné, attend avec impatience le délibéré de ce jugement qui doit intervenir le 10 septembre 2020.

Il serait grand temps que ce délinquant antisémite exécute toutes les condamnations prononcées contre lui et qui le mettront une fois pour toutes dans l’impossibilité de nuire outre mesure.


Le Président -Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *