Le BNVCA condamne l’antisémitisme émanant d’individus revêtus de “gilets jaune” adeptes de la quenelle et de Dieudonné.

COMMUNIQUE DE PRESSE
Le BNVCA condamne les individus revêtus d’un gilet jaune qui le samedi 22 décembre, devant la basilique  du Sacré Coeur de Montmartre à Paris ont entonné “la quenelle”, chant connu des fans de l’humoriste antisémite Dieudonné Mbala Mbala.
Le BNVCA comme tous ses requérants est  scandalisé par le fait que d’autres participants ont effectué le geste de la quenelle, éponyme de ralliement à Dieudonné tandis que d’autres ont effectué le salut Nazi.
Déjà le samedi soir 22 décembre, un journaliste du quotidien 20 minutes rapporte avoir été témoin de propos et gestes antisémites commis par des “gilets jaunes” dans le métro à hauteur de la station Réaumur Sébastopol à Paris.
Nous constatons que ce mouvement de revendications des “gilets jaunes” est en train de glisser sur la pente dangereuse et menaçante de la violence et de l’antisémitisme.
Nous prévenons  ces “gilets jaunes ” que s’ils se laissent entraîner à commettre  des agressions contre les forces de l’ordre, à faire des gestes antisémites, à présenter Dieudonné comme leur étendard, non seulement il est certain que leur mouvement est voué à l’échec, mais que nous les combattrons et les poursuivrons en justice.
En vertu de l’objet qui le définit, le BNVCA a décidé de déposer plainte contre les auteurs antisémites, et demande au Procureur de la République de Paris d’engager d’initiative, les poursuites en utilisant tous les moyens de vidéo surveillance qui permettront d’identifier les “gilets jaunes” auteurs de ces infâmies”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *