Le BNVCA demande au Ministre de la Culture l’annulation de la rencontre prévue à l’IMA aux relents antisémites.

Le BNVCA exprime l’émotion l’inquiétude et la colère de nombreux compatriotes scandalisés par des caricatures antisémites illustrant une rencontre organisée le 3 janvier 2019 par l’Institut du Monde Arabe à Paris et intitulée “Main basse sur Israël Netanyahou ou la fin du rêve sioniste”. L’affiche contestée représente le premier Ministre Israélien les mains couvertes de sang.

En voulant traiter d’un sujet d’ordre politique, l’IMA déborde de sa mission et  de son objet essentiellement culturel.

Alors que les peuples arabes s’entretuent, alors que le Hamas et le Fatah se font une guerre fratricide palestinienne sanguinaire, il est incongru que l’IMA se préoccupe de la situation et de l’avenir de l’Etat d’Israël, d’autant que les intervenants principaux sont réputés pour leur parti prix anti israélien.

Le BNVCA considère que cet Institut du Monde Arabe qui refuse d’inclure les JUIFS originaires des Pays arabes, porte mal son nom. Il devrait s’appeler Institut du Monde Musulman ou du Monde de L’Islam.

Depuis 2017, le BNVCA a adressé plusieurs lettres au Président de l’IMA Jack Lang, afin de lui demander l’autorisation d’organiser un colloque sur les Juifs des Pays Arabes. Toutes ces lettres recommandées sont restées sans réponse. En raison de cette carence le BNVCA a requis le Ministre français de la Culture.

Le BNVCA réclame de nouveau à Mr Franck Riester, Ministre de la Culture d’user de ses pouvoirs pour faire annuler cette rencontre prévue à l’IMA, aux relents antisémites, incitative à cette haine d’Israël qui pousse à l’acte antijuif.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *