Le BNVCA dépose plainte contre les manifestants de la “marée populaire”organisée par France insoumise le 26 mai , qui ont affublé le Président de la République d’un uniforme nazi avec l’emblème de l’Etat juif sur une manche

Le  Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme est scandalisé du traitement réservé  au Président de la République Mr Emmanuel Macron par des participants à la “marée populaire” du 26 mai 2018 qui portaient une pancarte montrant le chef de l’Etat, vêtu d’un uniforme d’officier nazi avec un drapeau d’Israel collé sur son bras droit, et un brassard du “Medef “sur le bras gauche. L’une des  photos de cette manifestation,montre une militante de la CGT et de France Insoumise, qui porte cette affiche ignoble .

Nous considérons qu’il s’agit d’un outrage inqualifiable fait au Chef de l’Etat, un insulte à la République , de même qu’une offense à toutes les victimes de la Shoa, et à l’Etat juif,dont l’emblème est odieusement accolé à l’uniforme des pires racistes , des pires antijuifs que le monde à connus au cours du 20 ème siècle.

La haine qui anime les extrémistes de gauche vient à nouveau de s’étaler , comme à chacune de leurs manifestations sociales, syndicales ou politiques. Le BNVCA estime que le Président du CRIF avait raison d’avoir préféré  écarter les représentants et les militants de la France Insoumise de la Marche Blanche Contre l’Antisémitisme le 28/3/18 .

Le BNVCA a décidé de déposer plainte contre les porteurs de cette pancarte, et tous ceux que l’enquête aura révélés , complices et organisateurs de la manifestation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *