Le BNVCA qui salue la prochaine inauguration de la Place Jérusalem le 30/6/10 par la Maire de Paris, demande au Préfet de Police d’interdire et réprimer toute manifestation hostile.

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme, accueille avec joie et une grande satisfaction la décision de Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris et de son Conseil Municipal, de baptiser « JERUSALEM » une esplanade parisienne du 17eme arrondissement de Paris, le 30 juin 2019, en dépit des oppositions des communistes et écologistes toujours “palestinistes» invétérés et sans discernement.

La Maire de Paris, Madame Anne Hidalgo s’y était engagée auprès du Président de l’État d’Israël, Mr Réouven  Rivlin, et de Joël Mergui Président dus Consistoires de France. Elle a honoré sa parole et nous l’en félicitons.

Par contre nous apprenons que des organisations envisagent de contrarier cet évènement exceptionnel, par des manifestations de protestation inspirées d’un antisémitisme viscéral qui s’est déjà manifesté à Paris comme à Sarcelles, Toulouse ou Strasbourg.

Nous rappelons que Jérusalem, capitale du peuple juif depuis plusieurs millénaires fait partie au quotidien de l’ADN de tout juif dans le monde et des français juifs en particulier. Célébrer cela et le reconnaître ainsi n’est que justice et vérité.
Nous demandons au Préfet de Police de Paris d’interdire toute manifestation hostile à cet évènement et le cas échéant disperser et réprimer tout rassemblement sauvage de ce type.

Le BNVCA se réserve le droit de poursuivre en justice les organisations hostiles ainsi que leurs activistes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *