Le BNVCA se réjouit de la mise en examen de l’imam Tatai de Toulouse poursuivi par le BNVCA pour avoir prononcé un prêche antisémite violent.

COMMUNIQUE

Drancy le 23/12/18

Le B N V C A apprend avec satisfaction que le dénommé TATAÏ  Imam d’une mosquée de Toulouse a été mis en examen pour ses propos indignes, s’adressant à des fidèles musulmans, usant de son autorité ce qui constitue une circonstance aggravante.

Le BNVCA  rappelle avoir déposé plainte en décembre 2017, contre le nouvel Imam de cette Mosquée de Toulouse, dont le prêche d’une rare violence à l’égard des juifs, appelait à les assassiner.

Cet Imam TATAÏ, éructait que « le musulman devait chercher le juif derrière chaque arbre

pour le tuer ».

Le BNVCA demande que la Justice réprime sans complaisance l’auteur qui malgré de faibles dénégations, a semé la haine antijuive.

Le BNVCA, respectueux des lois Républicaines, et soucieux des dangers qui menacent la Communauté Nationale, poursuivra sans répit, sa mission et sa vocation à dénoncer et  faire poursuivre  les antisémites et les racistes de touts origines, par toutes les voies de droit.

Sammy Ghozlan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *