Presse arabe : débat sur la supériorité présumée d’Israël face aux pays arabes

Presse arabe : débat sur la supériorité présumée d’Israël face aux pays arabes

Au cours des derniers mois, plusieurs auteurs arabes ont signé des articles de presse discutant des raisons pour lesquelles Israël serait supérieur aux pays arabes. Les raisons, selon eux, tiennent au système judiciaire israélien, solide et efficace, qui lutte contre la corruption en enquêtant et poursuivant les dirigeants et haut-fonctionnaires qui commettent des infractions, alors que dans les pays arabes, la corruption est répandue et que les dirigeants font taire ceux qui appellent à instaurer l’intégrité, jugent-ils. Les autres raisons invoquées sont le fait qu’Israël est une démocratie respectant la volonté de ses citoyens et électeurs, et qu’au fil des ans, il aurait investi beaucoup dans l’éducation, la science, la santé et la technologie.

Ces auteurs appellent donc leurs dirigeants à tirer quelques leçons du modèle israélien, notamment à développer leurs systèmes judiciaires et une forme de gouvernement démocratique, à cesser de réprimer leurs citoyens et à investir dans l’éducation. S’ils ne le font pas, estiment-ils, les pays arabes resteront à la traîne. Extraits :

Un ancien fonctionnaire égyptien : Israël a progressé du fait de ses investissements dans l’éducation, la science et l’industrie ; les Arabes sont à la traîne

Reda Abd Al-Salam, ancien gouverneur de la province d’Al-Sharqiya en Egypte, aujourd’hui maître de conférence à l’université de Mansoura, écrit qu’Israël surpasse les pays arabes dans de nombreux secteurs, parce qu’il a investi au fil des ans dans l’éducation, la santé, la science et la technologie, et dans l’édification de la démocratie, alors que les Arabes seraient restés à la traîne, embourbés dans des conceptions primitives et la tyrannie. Il appelle l’Egypte à ne pas imputer l’écart entre elle et Israël à l’aide octroyée par Etats-Unis à ce dernier, et à ne pas attendre que les supplications à Allah prononcées au cours des prières du vendredi lui permettent de vaincre Israël, mais à investir plutôt dans l’éducation et les universités, afin d’extraire le pays de l’ignorance et de l’obscurantisme pour l’amener dans la lumière de la science et de l’industrie. Il écrit :

“’Allah, punis les fils des singes et des porcs, pour qu’ils ne t’échappent pas ; Allah, chasse-les ; Allah, montre-moi les miracles de Ta puissance [en les punissant…]’. Nos ancêtres sont nés, et nous sommes nés et avons grandi et sommes devenus vieux et grisonnants, et nous continuons de répéter cette supplication à Allah au cours des sermons du vendredi, en versant des larmes… Mais qu’avons-nous accompli [avec cela] ? Allah a-t-il répondu à nos millions de prières ? Avons-nous vu la miraculeuse puissance d’Allah appliquer son jugement contre les fils de Sion et les fils des singes et des porcs, comme nous le demandons sans cesse dans nos prières ? Non, pas du tout : le résultat a été une grande déception et une grande honte pour les dirigeants arabes, car c’est le contraire qui s’est produit ! Allah a fait tout le contraire [de ce que nous lui demandons] : ce sont les Arabes et les musulmans qui ont été mis en pièces et expulsés, et par le biais desquels Allah a révélé ses signes.

Oui, Israël devient plus fort, de plus en plus moderne et uni, et étend son territoire chaque jour, entouré qu’il est de bédouins décrépits qui se battent entre eux et mènent une fébrile course vers le bas et vers l’atrophie dans tous les domaines – et [entouré qu’il est] de peuples et de régimes embourbés dans des conceptions primitives, la maladie et la dictature…

Pourquoi Israël a-t-il progressé et les Arabes et les musulmans sont-ils dépassés ? Combien de temps garderons-nous la tête dans le sable et nous boucherons-nous les oreilles, n’écoutant que les sorciers, les idiots au pouvoir et les porte-parole [des régimes] de l’hypocrisie, [comme nous le faisons] depuis des décennies ? Combien de temps ?! Pour le dire crûment, laissons les chiffres parler d’eux-mêmes : ils sont la meilleure expression du progrès et du retard, et grâce à eux nous comprendrons pourquoi Allah n’a pas répondu aux prières de millions d’Arabes et de musulmans en 60 ans, mais a fait le contraire [de ce que nous avons demandé] : les sionistes ont progressé et les Arabes et les musulmans ont été distancés…

Les peuples arabes et musulmans vivent sous des régimes qui, pendant des décennies, ne se sont pas consacrés à développer leurs peuples et à faire progresser l’économie, la société, la science et la démocratie, mais ont plutôt assis leur propre pouvoir… Pendant ce temps, ceux que nous appelons les ‘fils des singes et des porcs’ se sont engagés dans la construction véritable. Ils se sont focalisés sur l’éducation, la santé, l’économie et la technologie, et bien entendu sur le processus démocratique. Nous entendons si souvent parler d’un président ou d’un Premier ministre incarcéré en Israël… Quels sommets les fils des singes et des porcs ont-ils atteints, et où est embourbée l’Egypte, le plus grand pays arabe ?… La question vaut aussi pour les autres pays arabes…

Israël, que nous maudissons nuit et jour, fait partie des 20 pays en tête de peloton selon tous les critères du développement global – alors que l’Egypte… se trouve en dessous de la 100e place dans la plupart de ces classements – par exemple pour la qualité de l’éducation, la compétitivité, la corruption, les investissements, les services publics en ligne, la propriété intellectuelle, la créativité, le développement humain, etc…

Avons-nous des structures éducatives, des services de santé, ou une justice sociale ? Si seulement nous cessions de nous mentir à nous-mêmes… parce qu’Israël se réjouit de ses succès dans la science et l’industrie, pendant que nous sommes trempés de sueur au milieu des conducteurs de touk-touk [rickshaw à moteur] dont le nombre dépasse deux millions en Egypte. Et ne dites pas que cela [est dû] à l’aide américaine à Israël, parce qu’au cours des dernières décennies, l’Egypte a reçu une aide considérable, de plusieurs milliards de dollars, de ses frères arabes et des institutions internationales, sous forme de subventions pour développer l’éducation, les routes, etc. Où est allé [cet argent] et dans quelles poches ?

Les sionistes n’ont jamais été plus intelligents que nous ; c’est la gestion de leur Etat, leur rêve et leur loyauté envers leur patrie [qu’il faut considérer]. En conséquence, j’insiste sur le fait qu’après deux révolutions, et après des années de destruction, d’épuisement et de vandalisme… l’écart entre nous et ceux que nous appelons les fils des singes et des porcs est devenu considérable… et ce sont eux qui nous tournent en ridicule… Toutefois avec une volonté authentique, claire et déterminée, nous changerons le visage de l’Egypte – oui, nous le pouvons…

L’éducation, l’éducation et encore l’éducation est notre problème majeur… [Ce dont nous avons besoin], c’est de développer les institutions officielles et d’éliminer les organisations qui dirigent le pays, comme les Frères musulmans et les autres entités du même genre, car la nation n’a pas besoin de ces organisations pour acquérir la connaissance des matières religieuses, mais elle a besoin d’universités pour répandre l’entendement, nous tirer de l’ignorance et de l’obscurantisme vers la lumière de la science et de l’industrie… Les prières à Allah depuis les tribunes des prédicateurs [pour qu’Il punisse Israël] ne suffisent pas, car si elles avaient suffi, Israël aurait disparu de la surface de la terre après un sermon du vendredi…

[Le fait est qu’] Israël a progressé et que nous [Arabes] resterons à la traîne – sauf si nous craignons Allah dans notre pays et notre nation et proposons un modèle qui nous permettra de lever la tête parmi les nations”.[1]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *