L’agression mortelle contre des policiers est bien un attentat islamo terroriste comme le soupçonnait le BNVCA.

Dès que les agressions mortelles ont été commises contre des policiers par l’un des fonctionnaires de la Préfecture de Police de Paris le BNVCA avait immédiatement soupçonné un attentat islamo terroriste et communiqué en ce sens. Le mode opératoire par l’usage d’un couteau, la personnalité de l’auteur sa conversion à l’islam constituaient tous les éléments caractéristiques d’un attentat islamo terroriste. Petit à petit le Procureur de la République dévoile des faits qui confirmèrent nos soupçons  ” L’auteur avait des contacts avec des individus de la mouvance salafiste. Il adherait à une vision radicale de l’islam” .

Nous ne comprenons pas que les autorités n’aient pas pris en compte cela et saisi aussitôt le parquet antiterroriste. Nous considérons qu’ils ont volontairement fait preuve d’un déni de ce qui était pourtant évident.            On nous a dit de l’auteur qu”il avait eu un conflit interne à sons ervice, ou un depit amoureux “. On nous l’a fait “passer comme un employé modèle” qu’il était peut être jusqu’à sa conversion à l’Islam et sa radicalisation. Il appartient aux responsables de la sécurité des citoyens de tout mettre en œuvre pour dire toute la vérité et prendre les mesures de nature à éviter ce type d’attentat au sein des institutions de l’Etat. Celles-ci pouvant être infiltrées par des individus dont l’idéologie ou la religion constituent un danger tant pour leurs collègues que pour la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *