L’auteur canadien-égyptien Saïd Shoaib : Les imams occidentaux qui louent le califat islamique sont des terroristes

Lors d’une interview avec le politologue et auteur égypto-allemand Hamed Abdel-Samad, l’écrivain canadien-égyptien Saïd Shoaib a déclaré que les imams d’Occident adhèrent à l’islam colonialiste et dupent les Occidentaux en parlant de « la grandeur du califat islamique ». Selon lui, de tels propos constituent une forme de terrorisme, susceptible de se transformer en terrorisme armé, si l’occasion se présentait. C’est une menace que l’Occident ne comprend pas. Cette forme d’islamisme est enseignée dans les mosquées et les écoles islamiques en Occident et l’aboutissement naturel de cette éducation est le terrorisme, a-t-il renchéri.

Saïd Shoaib : Les imams d’ici font quelque chose qui trompe beaucoup de gens, tout particulièrement en Occident. Ils parlent, par exemple, de la grandeur du califat islamique. Est-ce que cela relève du terrorisme ? Oui. Les [Occidentaux] ne comprennent pas qu’il s’agit de terrorisme. Lorsque vous adhérez à la notion d’un islam colonialiste qui attaque les nations, les domine et les contrôle, vous êtes un terroriste. Vous êtes un terroriste non armé, jusqu’à ce que l’occasion se présente… […]

Hamed Abdel-Samad a ajouté que les mêmes musulmans qui manifestent de l’hostilité envers les autres religions dans leurs pays d’origine viennent en Occident et critiquent les chrétiens, les juifs, l’Occident et la laïcité, tout en exigeant que personne ne critique l’islam. Qualifiant le gouvernement canadien de naïf, Abdel-Samad a critiqué le fantasme « romantique » du Premier ministre Justin Trudeau, selon lequel tout le monde devrait « se prendre par la main, s’étreindre et s’embrasser ».  D‘après lui, Trudeau n’est pas vraiment conscient des enseignements délivrés dans les mosquées canadiennes. Sohaib a déclaré que les politiciens occidentaux ignorent tout de l’islam, ajoutant que « beaucoup de sang sera versé ici en Occident ». Selon lui, si les politiciens occidentaux n’arrivent pas à enrayer la « vague » terroriste en Occident, les citoyens ordinaires seront enclins à élire des dirigeants de plus en plus « extrêmes ». « Le principal projet des islamistes est de détruire la civilisation occidentale. Ils l’ont dit eux-mêmes ! », a-t-il conclu. La vidéo a été mise en ligne sur la chaîne YouTube d’Abdel-Samad le 14 janvier 2019. Extraits :

J’ai envoyé mes livres en arabe contre l’islam politique à une bibliothèque ici [au Canada]. J’étais heureux de trouver ici l’un de mes livres qui n’avait rien à voir avec l’islam. Je voulais leur donner mes livres parce qu’ils venaient d’ouvrir. Alors je leur ai donné deux livres contre l’islam politique, mais cette bibliothèque publique les a refusés. Ils m’ont envoyé un courrier officiel…

Hamed Abdel-Samad : Ils ont probablement mentionné « l’islamophobie »…

Saïd Shoaib : Ils m’ont dit que mes livres étaient contraires aux valeurs canadiennes.

Hamed Abdel-Samad : Ces valeurs acceptent l’islam violent mais rejettent la critique de l’islam politique ?

Saïd Shoaib : Je m’élève contre les gens qui détestent le Canada et veulent le détruire. Ces gens ont déclaré que c’était leur intention. Ils l’ont même dit dans des livres approuvés par cette bibliothèque, pouvez-vous le croire ? Un musulman normal – qu’il soit né ici ou qu’il ait immigré – n’a pas d’autre forme d’islam. Vous trouvez cette forme d’islam dans les mosquées, dans les sermons… C’est la forme d’islam que vous voyez dans les écoles islamiques ici. Je n’ai pas envoyé mes filles dans des écoles islamiques ici, par peur. Ils cachent leurs programmes scolaires, forcent les jeunes filles à porter le hijab, et ainsi de suite… Si un musulman d’ici ne devient pas un terroriste, il doit être un grand homme. Nous devrions le remercier d’être un être humain bon et épris de paix, car le cheminement naturel des choses veut qu’il devienne un terroriste. […]

Hamed Abdel-Samad : Ce qui est étrange, c’est que lorsque ces gens vivaient dans leur pays d’origine, ils ne permettaient pas aux chrétiens de construire des églises, ils méprisaient les chrétiens et les bahaïs, et ils n’aidaient pas les fidèles des autres religions à obtenir leurs droits. Mais lorsqu’ils arrivent en Occident, non seulement ils revendiquent leur droit de culte, et leur droit de pratiquer librement leurs rites religieux, mais ils exigent également que personne ne leur critique leur religion. Ici au Canada, ils critiquent avec audace les chrétiens, les juifs, les Occidentaux et la laïcité… Il n’y a pas de « phobie de la laïcité»… Il n’y a pas de « christianophobie»…

Saïd Shoaib : Et pas de « phobie anti-zoroastrienne ». Cela a été inventé par les islamistes.

Hamed Abdel-Samad : Le problème, c’est que les islamistes sont les plus méprisants envers les autres religions.

Saïd Shoaib : Oui, évidemment.

Hamed Abdel-Samad : Mais quand ils viennent ici, ils veulent une loi empêchant la critique de leur religion. Autre chose étrange : un gouvernement naïf comme [le gouvernement] canadien… Je sais que je suis un invité ici, mais je dis ce que je pense partout… Le Premier ministre de ce gouvernement naïf [Justin Trudeau] est très étrange. Selon son fantasme naïf et romantique, tout le monde devrait se tenir par la main, s’étreindre et s’embrasser. Pourtant, il ne sait pas ce que ces gens enseignent dans leurs mosquées.

Saïd Shoaib : Je suis dérouté par les politiciens canadiens qui parlent de l’islam. Ils ne connaissent pas l’islam. Si vous voulez en savoir plus sur l’islam, vous pouvez nous interroger. N’interrogez pas des gens d’un seul courant. Une autre erreur grave au Canada et en Occident est que les représentants [de la communauté] musulmane sont les islamistes. […]

Beaucoup de sang sera versé ici, en Occident, et les musulmans en paieront le prix. Ils seront les premiers… Si les politiciens occidentaux ignorent comment enrayer cette vague [terroriste], les Occidentaux ordinaires choisiront [le dirigeant] le plus extrémiste. Nous en avons des indications. Trump a gagné en Amérique. Le parti conservateur a remporté le gouvernement de l’Ontario. Des gens plus extrêmes viendront. Si les politiciens actuels ne parviennent pas à assurer la sécurité des Occidentaux, ils prendront les choses en main. Et qui seront les victimes ? Les musulmans normaux qui n’ont rien à voir avec cela. […]

Le plan principal des islamistes est de détruire la civilisation occidentale. Ils l’ont dit eux-mêmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *