Le BNVCA a été alerté par de nombreux internautes et téléspectateurs indignés par la diffusion d’une scène de la, série “Il était une fois… la vie” perçue comme antisémite

La scène mise en cause se situe au niveau de l’épisode 3, les sentinelles du corps, que le bât blesse. On y voit des globules blancs tuer des bactéries à l’aide d’un gaz bleu. Après l’avoir inhalé, les bactéries toussent et s’écroulent avant de mourir. A un moment, on entend une des bactéries s’écrier «Oy vey gevalt», une expression yiddish exprimant le désespoir.

Le BNVCA a été alerté par de nombreux internautes et téléspectateurs indigné par la diffusion d’une scène de la série “Il était une fois… la vie’ perçue comme antisémite

La scène mise en cause se situe au niveau de l’épisode 3.” Les sentinelles du corps que le bât blesse” On peut y voir des globules blancs tuer des bactéries à l’aide d’un gaz gleu.Après l’voir inhalé,les bactéries toussent et s”écroulent avant de mourir?1 un moment des bactéries s’écrient “Oy Vey Gevalt” une expression yidish exprimant le désespoir.

Cette exclamation se retrouve uniquement dans la version allemande de la série. Sur le site officiel allemand de «Es war einmal…das Leben», il est ainsi précisé que la scène est censée faire allusion au Troisième Reich. Une explication quelque peu «naïve» selon la revue«Übermedien» (https://uebermedien.de/48718/es-war-einmal-der-antisemitismus/) qui rappelle que dans l’épisode en question les Juifs sont ainsi comparés à des bactéries devant être gazées.

La série  télévisée “Il était une fois la vie “est un grand classique parmi les dessins animés: la série TV française «Il était une fois…la vie»,a été  réalisée en 1986 . Expliquant aux enfants le fonctionnement du corps humain, elle a été diffusée dans de nombreux pays du monde entier. Même après près de 35 ans, les épisodes continuent à être diffusés à la télévision. La série est même actuellement proposée sur Netflix.

Or après toutes ces années, la série se retrouve désormais sous le feu des critiques, rapporte «Blick»,(https://www.blick.ch/news/ausland/beliebte-kinderserie-in-der-kritik-nazi-skandal-bei-es-war-einmal-das-leben-id15869599.html) reprenant une information du magazine «Übermedien»

S’agissant d’une série télévisée d’animation française ;le BNVCA a décidé de saisir Mr Roch Olivier Maistre Président du  CSA (Conseil Supérieur de l’Audio Visuel), ainsi que Mr Franck Riester,  Ministre français de la Culture  pour lui demander de prendre sans délai des mesures de nature  faire les observations producteurs de cette série,  leur exprimer un sermon sévère, et les contraindre à supprimer  et détruire définitivement les scènes scandaleuses de cette série

Le BNVCA réclame également à Mr Nikolaus Meyer-Landrut.,ambassadeur d’Allemagne en France afin qu’il informe son gouvernement, de notre protestation et de notre souhait qu’il prenne les mesures qui s’imposent. 

Le Président Sammy Ghozlan

Tel. 01 77 38 49 44

One thought on “Le BNVCA a été alerté par de nombreux internautes et téléspectateurs indignés par la diffusion d’une scène de la, série “Il était une fois… la vie” perçue comme antisémite

  1. Panzani Reply

    C’est une honte totale, le lavage de cerveau continue contribuant a faire monter la haine contre le peuple juif. Le harcellement moral peut detruire lentement des vies humaines. Etouffer “ces langues de viperes” tres vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *