Le BNVCA condamne la nouvelle agression antisémite commise dans la nuit de samedi 1er février à minuit dans le métro station “Jaurès”, contre un jeune juif portant la kippa.

Le BNVCA condamne avec force la nouvelle agression antisémite commise encore une fois dans le métro contre un homme, français de confession juive, identifié comme tel par ses attaquants parce qu’il avait la tête couverte d’une kippa. Notre BUREAU a été alerté par la victime qui a appelé sur la hot line du BNVCA et prévenu  à 1 heure du matin notre  secrétaire général Mr René Lévy qui lui a immédiatement fourni les conseils sur les mesures à prendre, notamment de déposer plainte à la police.

La victime âgée de 25 ans rapporte qu’alors qu’elle se trouvait dans le métro à la station Jaurès le 1er février à minuit, elle a été prise à partie par 4 individus décrits d’origine nord africaine, et âgés de 30 à 40 ans.

Après avoir tenté de le dépouiller, puis lui demandant des cigarettes, l’un d’entre eux lui déclare “ vous les juifs vous avez de l’argent, tu peux m’en acheter “. La victime a été épargnée grâce à des passagers  qui ont bloqué l’entrée de ces individus dans la rame de métro, et l’ont délivré des mains de l’agresseur qui l’avait plaqué contre le mur.

Encore une fois le vieux poncif du juif et de l’argent empoisonne certaines mentalités.
Le BNVCA demande aux autorités de police, de tout mettre en oeuvre pour identifier les agresseurs antisémites et les mettre à la disposition de la justice.
Le BNVCA qui soutient la victime se constituera “partie civile”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *