Le BNVCA condamne l’attentat islamo-terrorise commis le 3/1/2020 à Villejuif faisant un mort et plusieurs blessés. Entre radicalisation et folie meurtrière il n’y a pas de frontière.

Le BNVCA condamne sévèrement l’attentat islamo-terroriste commis le 3/1/2020 par un individu converti à l’islam qui a fait un mort et plusieurs blessés dans le Parc des Hautes Bruyères à Villejuif (Val de marne).

L’auteur âgé de 22 ans a été neutralisé par les Policiers qui ont réagi en situation de Légitime Défense.

Le criminel a toutefois épargné une victime parce cette personne de confession musulmane comme lui  a récité une prière du Coran à sa demande. 

Ce crime nous rappelle que KOBILI TRAORE l’assassin islamiste de Sarah Halimi avait lui aussi épargné les Diara, ses voisins Maliens et musulmans comme lui, pour s’attaquer à sa voisine de confession juive        « Sarah Halimi » qu’il a torturée, violentée, et défenestrée sans que personne ne le “neutralise “.

Comme cela s’est produit dans la Préfecture de Police de Paris, ces comportements, ces crimes commis aux cris « d’Allah Akhbar » par des individus musulmans ou convertis à l’islam, et qui se répètent sont de nature à nous inquiéter très sérieusement.

Pour le BNVCA entre Radicalisation et folie meurtrière, il n’y a pas de frontière.

Nous demandons aux autorités de Police et de Justice, compétentes, de prendre sans délai toutes les mesures préventives de nature à mettre hors d’état de nuire ceux qui fichés S ou pas, peuvent passer à l’acte à tout moment.

Le BNVCA apprécie que le Parquet Anti-Terroriste se soit finalement saisi de l’enquête. Pour le BNVCA il était évident que cette agression mortelle était de nature Terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *