Le BNVCA condamne les liens financiers de BDS avec des organisations terroristes révélés par le site TABLET. Le BNVCA demande au Gouvernement d’interdire BDS, sanctionner ses activistes et ses adeptes.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Le BNVCA vient d’apprendre que selon le site internet Tablet, reconnu pour le  sérieux de ses informations, l’organisation B D S a des liens financiers avec des groupes terroristes.
Selon le site internet Tablet, la “Campagne pour les droits des Palestiniens”, qui supervise le travail de 329 organisations BDS différentes, parraine fiscalement le Comité national palestinien BDS (BNC), un groupe basé à Gaza et en Occident et qui est le principal coordinateur des efforts BDS dans les territoires palestiniens.

Le système fonctionne comme les cartels de drogue, avec de nombreuses organisations écrans destinées à brouiller les circuits par lesquels l’argent est acheminé jusqu’aux organisations terroristes.

1/ L’organisation achemine les dons vers BNC.

2/ Le BNC compte parmi ses membres le Conseil des forces nationales et islamiques en Palestine (PNIF).

3/ Ce Conseil des forces nationales, est une coalition de mouvements de « résistance » qui comprend lui-même parmi ses membres, le Hamas, le Jihad islamique palestinien et le Front populaire de libération de la Palestine, tous considérés comme des groupes terroristes par Israël, les États-Unis et l’Europe.

Le Centre Simon Wiesenthal a déclaré dans un communiqué que les journalistes de Tablet « ont confirmé un lien officiel entre la campagne BDS et certaines des organisations les plus violentes de la planète ». Il ajoute que « toute personne qui soutient le mouvement antisémite BDS devrait maintenant se rendre compte qu’elle soutient également les objectifs de ses sponsors, parmi lesquels des gens avec le sang de plus de 1 000 Israéliens et des touristes sur les mains. L’hypocrisie de BDS a toujours été évidente, mais maintenant c’est officiel. »

Maintenant que le lien de BDS avec le terrorisme est démasqué, le BNVCA demande au Ministre de l’Intérieur de prescrire aux Préfets:

1/ D’interdire toute manifestation BDS de sanctionner, disperser et réprimer tout rassemblement sauvage.

2/ De faire dissoudre les associations qui appellent au Boycott, et faire supprimer leurs sites.

Nous demandons également à la Ministre de la Justice de recommander à tous les Parquets, de poursuivre d’initiative toutes les associations et les activistes adeptes de BDS.

Nous restons convaincus que ces mesures entraîneront une baisse sensible de l’antisémitisme.

Le Président                                                   
Sammy GHOZLAN
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

2 thoughts on “Le BNVCA condamne les liens financiers de BDS avec des organisations terroristes révélés par le site TABLET. Le BNVCA demande au Gouvernement d’interdire BDS, sanctionner ses activistes et ses adeptes.

  1. Jeannine Zimner Reply

    Reste à savoir si les membres du gouvernement appliquerons la loi??????

  2. OLIVIER COMTE Reply

    L’article du 1° juin indique clairement que ce parrainage fiscal permet aux donateurs de bénéficier de la déduction du don du revenu imposable, et que le droit fiscal américain prévoit que les dons ainsi favorisés ne peuvent servir aux organisations terroristes.
    L’article indique:”there is no indication that any money raised through the fiscal sponsorship is going to terror groups, nor is there any way of ascertaining how the money collected is spent.
    All that is clear is there’s a financial relationship betweeen these two separate groups.”
    C’est déjà beaucoup mais c’est tout. Aucune poursuite fiscale, ou enquête fiscale, n’est évoquée.
    Tous les mouvements de boycott sont moralement inadmissibles et politiquement dangereux. Quand l’économie française va subir des pertes économiques dues à l’hystérie américaine, il est de mauvais goût de lire ces dénonciations d’un complot international, sur le modèle des cartels de drogue, et l’exigence d’invraisemblables mesures anti-républicaines.
    Je ne pense pas que les Juifs Français soient tentés par l’idéologie d’extrême droite et que le BNVCA soit prêt à trahir sa vocation.
    Moins de fantaisie, je vous en prie. Si les Juifs Français abandonnent leurs traditions de combats républicains, ils en subiront les conséquences politiques et seront traités comme tous les extrémistes de droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *