Le BNVCA condamne l’outrage antisémite commis contre un portrait de Simone Veil à Paris, volontairement dégradé.

Le BNVCA en colère condamne avec force, l’outrage inqualifiable commis envers la mémoire de Simone Veil ce jour 28 juillet 2020

La fresque de C215  peinte sur une armoire électrique, rue d’Ulm, à Paris 5ème, aux abords du Panthéon a été dégradée.

Il s’agit du portrait de l’ancienne Ministre peint par l’artiste Christian Guémy.

Cette fresque a été de nouveau souillée, le visage de Simone Veil a été          volontairement défiguré.

Les auteurs sont des lâches qui s’attaquent à des symboles et des images.

Leur haine est motivée par  leur jalousie qu’ils éprouvent quand des citoyens juifs, réussissent et atteignent les sommets de la notoriété.

Simone Veil a été la première femme élue Présidente du Parlement Européen en 1979.  

Sa dépouille et celle de son époux ont été déposées au Panthéon ou reposent les grandes et les grands de  notre pays reconnaissant.

Encore une fois, ces antisémites manifestent leur antisémitisme en dégradant, en vandalisant les statues, les portraits, de juifs célèbres. 

Le BNVCA se réserve le droit de déposer plainte contre les malfaiteurs dès qu’ils seront interpellés.

Le Président Sammy GHOZLAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *