Le BNVCA craint une recrudescence des actes antisémites suite à la validation par l’Union Européenne de étiquetage des produits en provenance de l’Etat Juif.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le BNVCA apprend avec une grande  inquiétude  les nouvelles mesures discriminatoires décidées par l’Union Européenne à l’encontre d’Israël  En validant  étiquetage des  produits en provenance de  l’État juif  L’UE encourage le boycott et  l’activisme  du mouvement anti-Israélien BDS.  

Non seulement cette mesure n’apporte rien au bien-être des palestiniens mais  de plus elle  ne contribue absolument pas à la paix entre les belligérants.                   

Le BNVCA à maintes fois  prouvé que l’incitation à la haine d’Israël et le dénigrement de ce pays sont la source principale de l’antisémitisme contemporain. 

 Nous restons convaincus que cette décision inique  et inutile   va faire  augmenter   le  nombre d’actes anti juifs.    

Les rédacteurs de ce texte anti-Israélien  en  porteront le  la lourde responsabilité.     

Le BNVCA  continuera de poursuivre en justice les activistes de BDS et leurs comparses  conformément à la loi  du code pénal qui prévoit et poursuit ce délit. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *