Le BNVCA demande que les manifestations sauvages des activistes de BDS soient réprimées comme l’exige le Ministre de l’l’Intérieur pour les autres rassemblements non autorisés.

Le BNVCA salue et accueille avec satisfaction la décision des Autorités de Police, et notamment du Ministre de l’Intérieur d’exiger de tout mouvement désireux d’organiser une manifestation, d’en demander préalablement l’autorisation au Préfet compétent comme le règlement le prescrit.
Cette décision a été rappelée  à la suite des débordements occasionnés par les casseurs lors de manifestations réunies par des “Gilets Jaunes”.
En cas de non respect de ces règles les Autorités de Police et de Justice sont invitées à disperser et réprimer les manifestions dites sauvages, non déclarées.
Le BNVCA demande instamment au Ministre de l’Intérieur, de donner ses instructions aux Préfets des Départements de l’hexagone et d’Outre Mer, afin que cette disposition soit également
appliquée avec fermeté aux activistes du Mouvement illégal BDS (Boycott Désinvestisement Sanctions).
Ces actiivistes de BDS, vêtus de gilets ou tee shirts verts, se réunissent sans autorisation sur la voie publique, ameutent et haranguent la foule avec des porte voix, déploient des banderoles appelant au Boycott d’Israel, se mettent en scène, diffusent leur vidéos sur Internet, défient la loi et ses représentants, causent impunément un trouble à l’ordre public qui irrite les citoyens juifs et les amis d’Israel.
Ces rassemblements accroissent le malaise que ressent la communauté juive dont les membres sont victimes de cette incitation à la haine d’Israel qui engendre l’antisémitisme et pousse à l’acte antijuif.
Nous rappelons avec insistance que l’appel au Boycott est un délit prévu et réprimé par nos lois. Il doit être traité comme tel, et les activistes de BDS doivent être considérés comme des délinquants.
Actuellement ces actions hostiles teintées d’antisémitisme visent à empêcher la France et les artistes Français à participer au concours de l’Eurovision qui doit se dérouler en Israel, après la victoire
remportée par la chanteuse de l’Etat juif.
Le BNVCA alerté par des administrés de Montpellier, a décidé de déposer encore une fois plainte devant le Procureur de l’Hérault, contre les activistes de BDS qui ont organisé une manifestation sauvage Place de la Comédie à Montpellier, sous des chapiteaux, filmée et diffusée par eux sur la toile, et que l’on peut lire via le lien suivant:
.https://www.facebook.com/BDSFMontpellier/videos/757853724607698/?t=9

One thought on “Le BNVCA demande que les manifestations sauvages des activistes de BDS soient réprimées comme l’exige le Ministre de l’l’Intérieur pour les autres rassemblements non autorisés.

  1. Dan Sabbah Reply

    Après Dieudonné et Soral on laisse BDS librement éructer son antisémitisme ,la loi prévoit un an de prison et 45000 € d’amende, a priori la République française ne défend pas tous ses citoyens ,surtout quand ils sont juifs ,doit-on se défendre tout seul, c’est ce qui peut se produire quand le pouvoir ne fait pas respecter la loi de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *