Le BNVCA dépose plainte contre un élu FG de St Dénis (93) qui prône le boycott du chanteur français juif Enrico Macias.

Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme dénonce et condamne les propos racistes prononcés par Madjid Messaoudene qui prône le boycott du chanteur français de confession juive Enrico Macias.

Le BNVCA rappelle à cet élu de la ville de Saint-Denis (93) que tout appel au boycott constitue un délit prévu et réprimé par le code pénal français.

Cet individu français d’origine algérienne est coutumier du fait, il a déjà été poursuivi par la justice pour Injures publiques.  

Nous soulignons que ce conseiller Municipal avait déjà posté plusieurs tweets ambigus lors de la tuerie des enfants juifs de Toulouse.

Le BNVCA saisit le Préfet de Seine Saint Denis afin qu’il prenne des sanctions administratives et pénales à l´encontre de Madjid Meesaoudene conseiller Municipal, membre du Front de Gauche qui contrevient aux règles de la République.

Nous demandons au Maire de St. Denis Mr Laurent Russier, de lui retirer sans délai les missions qu’il lui a confiées notamment « la délégation à

L’égalité des droits et contre les discriminations » en parfaite contradiction avec ses positions.     

Le BNVCA déplore que la politique “palestiniste” conduite sans discernement par cette commune depuis plusieurs années a amené de nombreux administrés membres de la communauté juive de St Denis à s’exiler. Nous soulignons que la synagogue est fermée depuis 5 ans et que le centre d’études juives a fait l’objet d’un Incendie criminel à caractère antisémite.

   Le BNVCA qui apporte sans équivoque son soutien à Enrico Macias a chargé son conseil Maître Baccouche de déposer plainte auprès du Procureur de la République de Bobigny. 

6 thoughts on “Le BNVCA dépose plainte contre un élu FG de St Dénis (93) qui prône le boycott du chanteur français juif Enrico Macias.

  1. Panzani Reply

    C’est une honte ce chanteur de renommee internationale doit etre protege contre ced calomnies.

  2. Boccara Reply

    Un conseiller de mairie n’a pas à s’ingérer dans des affaires relevant du ministère des affaires étrangères.

  3. alain Reply

    Que cet élu s’occuppe de la délinquance dans sa commune c’est pourquoi il a été élu on n’est pas en algérie Merci Enrico pour toutes tes chansons!

  4. anne sophie Reply

    la mairie doit le licencié pour faute grave et insulte au peuple juif, c’est de l’antisémitisme pur et dur.

Répondre à Boccara Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *