Le BNVCA en colère demande au Ministre de l’Intérieur , au Préfet de Haute Garonne, et au Maire de Toulouse, de mettre hors d’état de nuire l’influent imam de Toulouse,auteur de virulents discours antioccidental et antisémite.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 

Le Président                                                   
Sammy GHOZLAN


Le BNVCA en colère est sérieusement inquiet après avoir été alerté par un grand nombre d’internautes , et lecteurs des journaux en ligne TIMES OF ISRAEL et LE MONDE JUIF
qui rapportent que l’imam de Toulouse Mohamed Tatai , a prononcé  le 15 décembre 2017 , en arabe,un sermon manifestement antijuif ,dans sa mosquée Ennour de Toulouse, et diffusé via You Tube, le 30 janvier 2018.
Il s’agit d’un dangereux et virulent appel au meurtre.
La très sérieuse agence d’information MEMRI  produit la vidéo incriminée mise en ligne.
Nous considérons que cet évènement est d’autant plus grave qu’il s’est produit dans la mosquée de cette ville de Toulouse définitivement marquée par l’assassinat des petites enfants et de leur père professeur  de l’école juive de Toulouse le 19 mars 2012.
Le discours de cet imam, inspiré de versets du Coran, étant incitatif à la haine et à la violence, le BNVCA a décidé de déposer plainte et de saisir le Ministre de l’Intérieur Mr Gérard Collomb afin qu’il prenne les mesures administratives et pénales qui s’imposent.
Nous saisissons également  le Préfet de Haute Garonne Mr Pascal Mailhos afin qu’il  procéde sans délai à la fermeture de la mosquée Ennour de Toulouse.et à l’arrestation voire à l’expulsion de l’Imam Tatai.
Nous demandons au Maire de Toulouse, Mr Jean Luc Moudenc, d’user de ses pouvoirs locaux de police pour agir et faire cesser l’activité de cet imam et sa mosquée.
Nous demandons également aux dirigeants de l’Islam de France et à ceux qui, musulmans français, prônent l’idéal d’un “Islam de Paix et de Tolérance” qui revendiquent les valeurs du “Vivre ensemble, de fraternité, d’amour”, de faire destituer le prétendu Imam de Toulouse Tatai, de toutes ses fonctions, et de se désolidariser publiquement de cet individu.
Mohamed Tataï, de nationalité algérienne, installé à Toulouse depuis 1987, président de l’association Cercle de Dialogue Civilisationnel (CDC), a acheté un vaste terrain de 5 000 m2, grâce à une collecte de fonds auprès de 5 000 fidèles, . C’est cette même mosquée que fréquentait Mohamed Merah l’assassin de soldats français et d’enfants juifs français.
Tatai est connu pour ses positions anti républicaines et anti occidentales.
Pour se faire une opinion plus précise sur les prédications de Mohamed Tatai on peut écouter ses prêches en vidéo sur le site de la Mosquée de Toulouse. Déja, le 4 février 2011, Mohamed Tataï lançait un sermon devant ses Fidèles sur le thème « Des organisations corruptrices dans une communauté de bien »Quelques passages en gras italique ci-dessous, retranscrits en français sur le site officiel de la Mosquée Empalot de Toulouse, où l’on retrouve les thèmes classiques habituels de l’Islam politique :

– l’Occident qui cherche à pervertir les Musulmans, par les libertés, la démocratie, la laïcité
– l’Occident qui persécute les Musulmans (racisme, islamophobie, démantèlement de la communauté)
– Le complot des Juifs, qui manipulent les dirigeants Occidentaux (et même les Arabes) afin de persécuter les Musulmans
– La communauté Musulmane doit rester soudée, se fortifier pour lutter contre l’ennemi sioniste .

Nous considérons que cet individu met en danger les membres de la communauté juive, déjà fortement éprouvée. Il appartient aux services de l’Etat  de le mettre hors d’état de nuire outre mesure.

Le BNVCA a chargé son conseil maître Baccouche, de déposer plainte auprès de Procureur de la République de Toulouse.

_________________________________________________________________________________________________________

Ci dessous le hadit (verset coranique cité par Tatai) et quelques ses propos prononcés par l’imam et  traduits de l’arabe . ,

Lors d’un sermon à la Mosquée Ennour à Toulouse, l’imam Mohamed Tatai, imam de la mosquée, a relaté le hadith antisémite selon lequel le Jour du jugement, les musulmans combattraient les juifs, et les pierres et les arbres dévoileraient ceux qui se cachent derrière eux. Et d’ajouter que les juifs et les chrétiens croient également en ces prophéties. Le Premier ministre israélien a fait part de sa « crainte qu’Israël ne vive pas plus de 76 ans » et lorsque l’ancien président israélien Shimon Peres est décédé il y a deux ans, c’était « l’enterrement d’Israël », a-t-il affirmé. Le sermon du 15 décembre 2017 a été diffusé sur la chaîne YouTube de la Grande Mosquée de Toulouse le 30 janvier 2018. Extraits :

Mohamed Tatai : [Le prophète Mahomet] nous a décrit la bataille finale et décisive : « Le Jour du jugement n’arrivera que lorsque les musulmans combattrons les juifs. Les juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : ‘ô musulman, ô serviteur d’Allah, un juif se cache derrière moi, viens le tuer’, sauf l’arbre Gharqad, qui est l’un des arbres des juifs. » Ce hadith a été raconté par l’imam Muslim. Les chrétiens et les juifs croient également en ces prophéties. […]

Le Premier ministre [israélien] assistait à une rencontre à sa résidence. Cela a été rapporté dans les médias. Il a dit : « Nous célébrons aujourd’hui le centenaire de la Déclaration Balfour, et dans 31 ans, nous célébrerons le centenaire de l’Etat d’Israël. Je m’engage devant vous à faire ceci, cela et encore cela. » Puis il a dit… Et c’est incroyable… Il a dit qu’il craignait qu’Israël ne vive pas plus de 76 ans, comme c’est écrit dans les prophéties [des juifs]. Par conséquent, lorsque leur président est décédé il y a deux ans, et que les gens sont venus rendre leurs derniers hommages, l’un de leurs célèbres journalistes a dit : « Les gens ne sont pas venus aujourd’hui à l’enterrement de Peres, mais à l’enterrement d’Israël. »

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

One thought on “Le BNVCA en colère demande au Ministre de l’Intérieur , au Préfet de Haute Garonne, et au Maire de Toulouse, de mettre hors d’état de nuire l’influent imam de Toulouse,auteur de virulents discours antioccidental et antisémite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *