Le BNVCA exprime son étonnement et sa déception suscités par la légère sanction (rappel à la loi) décidée conte l’auteur d’injures antisémites violentes.

Le BNVCA exprime son étonnement et sa forte déception suscités par la trop légère sanction infligée le 10 décembre 2018 par le tribunal d’Alençon au sieur Ph POULAIN qui en septembre 2016, à Saint Sur Risle, avait  déversé des flots d’insanités et propos antisémites sur les réseaux sociaux 

Le rappel à la loi décidé par ce Tribunal nous paraît très insuffisant, ni dissuasif, ni exemplaire au regard du déchaînement antijuif de cet individu qui a proféré des injures telles que: « le rôle important des juifs dans l’esclavagisme et la souffrance de l’humanité » (page 1)

Citant à sa façon le « Lévitique » : « Les esclaves doivent rester un héritage et qu’il est permis de les traiter avec cruauté » «  Les rabbins qui ont vendu aux Romains Jésus de Galilée…. »

 «  si Dieu existe il en a fait (les juifs) des animaux, égoïstes….. »

 « Les juifs ont une idéologie raciste, communautariste, expansionniste, criminel ….. » c

Et dans « le vrai talmud » Les juifs déverseraient « des immondices (sic) sur les chrétiens et les musulmans » en bref ce sont «  des monstres » (page 4)

 « les attentats du 11 septembre ont été bénéfiques pour Israël »

Des qu’il en a été alerté le BNVCA avait déposé plainte espérant une peine sévère contre le prévenu. Nous considérons que cette forme d’indulgence décidée par le Tribunal d’Alençon n’est pas de nature à nous aider dans le combat incessant mené contre l’antisémitisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *