Le BNVCA saisit le Préfet de l’Hérault ainsi que le Maire de Montpellier suite à des signalement d’administrés de Montpellier qui protestent contre les manifestations organisées par le mouvement illégal BDS

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Notre bureau est requis par un grand nombre d’administrés de Montpellier qui protestent contre les manifestations sauvages ou autorisées, organisées par le mouvement illégal BDS.
Ces rassemblements provoquent un grand désagrément. Ils sont de nature à inciter à cette haine d’Israël, qui pousse à l’acte antijuif depuis 18 ans sur notre sol.
Nous demandons au Préfet de l’Hérault de faire interdire ces rassemblements à risque, d’engager une procédure de dissolution de ces associations qui enfreignent la loi (article 225 du code pénal).
Depuis l’apparition de ces opérations commandos illicites le BNVCA a déjà engagé plusieurs poursuites contre les activistes de BDS avec succès, devant les cours de justice, Tribunaux de grande instance, Cours d’Appel, Cours de Cassassions, de l’hexagone, et même devant le Conseil Constitutionnel.
Le BNVCA a décidé de déposer plainte contre les auteurs de ces appels à boycott.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

One thought on “Le BNVCA saisit le Préfet de l’Hérault ainsi que le Maire de Montpellier suite à des signalement d’administrés de Montpellier qui protestent contre les manifestations organisées par le mouvement illégal BDS

  1. Gérard-Henry CHEVALLOT Reply

    Comme toutes structures illégales le BDS se moque des admonestations de là soit disante justice. Seules de fortes amendes peuvent peut-être être dissuasives , et encore les subventions accordées aux associations complices servent à payer ces frais !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *