Le BNVCA salue l’action de la Gendarmerie de Sens qui a identifié et interpellé l’auteur de graffitis antisémites (croix gammées) tagués sur la porte d’entrée d’une résidente juive d’un immeuble de Saint Valerien (Yonne) le 30 décembre 2017.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le BNVCA a déposé plainte contre inconnu le 20/2/18 auprès du Procureur de la République du TGI de Sens, suggérant que l’enquête se porte également sur l’auteur de harcèlements téléphoniques nocturnes, dont a été victime cette dame de 64 ans, à mobilité réduite et suivie quotidiennement par des infirmiers à domicile.

Les soupçons portés par le BNVCA ont été confirmés par l’enquête conduite par les gendarmes.

Il s’agit en réalité du voisin de la victime. Ce dernier a été interpellé, placé en garde à vue le 3 Juillet 2018, et mis en cause tant pour les croix gammées sur sa porte palière que pour le harcèlement nocturne.

Après 14h d’audition, il a fini par tout avouer et reconnaître être le seul auteur des faits.

Le Juge d’Instruction auquel il a été présenté, a émis le  5 /7/18 une mesure d’éloignement de son village dans lequel il ne peut plus résider.

Suite à la plainte du BNVCA, déposée le 28 février 2018 auprès du Tribunal de Grande Instance de Sens, l’auteur des faits a été renvoyé devant le Tribunal Correctionnel et sera jugé le 28 septembre 2018.

Le BNVCA se tiendra aux côtés de la victime lors de cette audience.

Le BNVCA qui constate que désormais l’antisémitisme se développe même dans des villages retirés, reste vigilant et recommande aux victimes et témoins de l’informer de tels faits,

soit sur la hot line  06 63 88 30 24, soit sur le site BNVCA.ORG.

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *