Le BNVCA salue l’action de la Police du 95 qui a interpellé et déféré de nombreux mineurs sarcellois auteurs d’agressions et vols de nature antisémite.

Le BNVCA tient à exprimer ses félicitations aux policiers du Val d’Oise et saluer leur action qui a permis d’interpeller de nombreux auteurs d’agressions et de vols de nature antisémite qui ciblaient essentiellement des victimes qu’ils identifiaient comme juives.

 

Selon nos informations l’enquête diligentée par ces policiers du 95 a permis de déférer devant la Justice dès le 20/12/18 six jeunes mineurs âgés de 14 à16 ans suspectés d’avoir commis au moins 13 agressions sur les 22 derniers jours.

 

Tous ces individus sont bien des jeunes adolescents d’origine africaine, comme les avait décrits la dernière victime d’une agression similaire, demeurant tous dans ce secteur de Sarcelles appelé “la petite Jérusalem”.

 

Le BNVCA demande que des sanctions sévères, exemplaires et particulièrement dissuasives soient prises à l’encontre de ces auteurs, en dépit de leur minorité pénale.

Le BNVCA considère que des mesures judiciaires et administratives doivent être prises aussi contre les parents de ces mineurs délinquants antisémites dont ils sont civilement responsables.

 

Le BNVCA demande à la Justice de prononcer également à l’encontre de ces mineurs des peines accessoires, comme l’entretien de la Grande Synagogue de Sarcelles ou du Mémorial de la Shoa de Drancy et des abords du Wagon situé sur les lieux de la détention des Juifs avant leur déportation vers les camps de la mort.

 

Le malaise ressenti par les citoyens juifs de France ne cesse de s’accroître en raison de l’augmentation importante des actes antisémites et ce malgré les mesures prises par les pouvoirs publics.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *