Le BNVCA salue les policiers de la DGSI qui ont identifié et interpellé ce 26 mai, à Limoges, un extrémiste soupçonné de commettre un attentat contre un site juif.

Communiqué de Presse

Le BNVCA salue l’action des policiers de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure. qui ont interpellé ce jour 26 mai 2020, à Limoges (Haute Vienne), un homme de 36 ans soupçonné de préparer un attentat contre un lieu de culte juif.

Cet individu ancien militaire reconverti dans la sécurité privée avait été repéré en raison de ses opinions extrémistes et complotistes, qu’il postait sur les réseaux sociaux.

Le BNVCA a constaté que les thèses complotistes, antisionistes et antisémites se propagent abondamment sur les réseaux sociaux..

Le BNVCA a déposé plusieurs plaintes contre plusieurs auteurs de ces théories mensongères et des “fake news”. Délinquants révisionnistes, négationistes, antisionistes et antisémites qui tentent de convaincre l’opinion les internautes que ceux qu’ils appellent sionistes et juifs, détiennent tous les pouvoirs de la finance, de la presse, de la politique.

Comme nous l’avons exprimé lors de notre condamnation des tags antisémites et complotistes  découverts à Angoulême, nous craignons que ces thèses calomnieuses et ces préjugés racistes, poussent à court terme à l’acte violent antijuif.

Nous demandons à la Police de tout mettre en oeuvre pour neutraliser ces groupuscules,

Nous demandons à Monsieur  Christophe Castaner,  Ministre de l’Intérieur de faire interdire toutes les parutions, videos complotistes, antisémites et antisionistes qui se développent encore impunément  sur la toile.

Nous réclamons que des mesures urgentes soient décidées  avant que de nouveaux drames atteignent les personnes et les biens juifs de France, particulièrement visés par ces menaces et déjà très éprouvés.

Le Président Sammy GHOZLAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *