Le BNVCA tient l’Etat pour responsable de de sa passivité quant à la perpétuation de la commission d’un délit sanctionné par la loi pénale

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme est alerté par de nombreux correspondants scandalisés par la Campagne du mouvement illégal BDS invité officiellement et publiquement  à exposer sa propagande discriminatoire à la Fête de l’Humanité qui se déroule  du 13 au 15 septembre 2019 au Parc départemental de la Courneuve ’93.

Le BNVCA condamne sévèrement la présence de BDS à cette manifestation qui s’affiche impudemment et impunément .

Le BNVCA rappelle encore une fois, que l’appel au boycott est un délit prévu et réprimé par nos lois inscrites dans le code pénal et qu’il doit être traité comme tout autre délit .

Nous ne pouvons admettre que ce délit dont les conséquences sont néfastes, bénéficie d’une telle indulgence des autorités chargées de sanctionner des délinquants, activistes du boycott d’Israël.

L’appel au boycott participe de cette incitation à la haine d’Israël qui pousse à l’acte antijuif criminel et sanguinaire dans notre pays depuis près de 20 ans causant chez nos concitoyens de confession juive un malaise qui ne cesse de s’accroître. 

BDS constitue la source essentielle de la haine antijuive.

Nous rappelons que le BNVCA poursuit sans relâche, les activistes de BDS. La cour de Cassation a confirmé la condamnation par la Cour d’Appel de Colmar de 14 délinquants BDS

Il est insupportable de constater que non seulement les décisions de justice sont bafouées, mais que des organisations politiques françaises, soutiennent, encouragent le délit, et participent à sa promotion.

Face à ces  provocations, les correspondants du BNVCA nous expriment leur déception, leur écœurement et même leurs doutes quant à la volonté réelle de l’Etat d’éradiquer les sources de l’antisémitisme, dont sont victimes nos concitoyens de confession juive.

Le BNVCA a chargé son conseil Maitre Charles Baccouche, d’envisager de poursuivre pénalement les auteurs et complices du délit d’appel au boycott organisé à la Fête de l’Humanité.


Le Président Sammy GHOZLAN – 01 77 38 49 44

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *