Le drapeau du BDS en berne. C’est officiel : l’Autriche refuse l’antisémitisme.

Par Israelvalley

Le Parlement national autrichien a adopté jeudi à l’unanimité une résolution condamnant le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions BDS et demandé que le mouvement anti-Israël ne soit pas soutenu, rapporte leJérualem Post.

« Le BDS, qui est apparu de plus en plus en Autriche ces dernières années, utilise ce schéma antisémite » qui vise à ne pas « reconnaître le droit du peuple juif à l’autodétermination. »

« La décision historique prise aujourd’hui par le Parlement autrichien de condamner tout boycott des biens israéliens montre que l’Autriche se tient aux côtés d’Israël. C’est un partenaire clé de l’Europe au Moyen-Orient pour la sécurité, la coopération économique et la création d’emplois, le partage de nos valeurs fondamentales de l’État de droit et de la démocratie » a déclaré Lukas Mandl, membre autrichien du Parlement européen, Lukas Mandl.

« Le partenariat de l’Autriche avec Israël est un brillant exemple à suivre pour les autres pays européens », a-t-il poursuivi.

« Mais nous devons aller encore plus loin et établir un programme positif avec l’État juif, à Vienne et à Bruxelles. Nous devons de toute urgence tenir un Conseil d’association UE-Israël qui, inexplicablement, n’a pas été convoqué depuis 2012. »

La semaine dernière, le président du Parlement autrichien, Wolfgang Sobotka, avait déclaré que « l’attitude envers Israël est tout simplement injuste, et c’est en fait la base de l’antisémitisme que nous voyons aujourd’hui. 

“L’Autriche ne fera aucun compromis dans la lutte contre ce phénomène “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *