Le soldat Amit Ben Igal a été tué ce matin par un palestinien

L’incident s’est produit alors que les troupes israéliennes quittaient le village de Yaabed près de la ville de Jénine. Le sergent d’état-major Amit Ben Yigal, âgé de 21 ans, et ses camarades de l’unité de reconnaissance de la brigade Golani procédaient à l’arrestation de quatre terroristes, a indiqué Tsahal. Les soldats ont été la cible de jets de parpaing lancés depuis les toits des immeubles. L’un d’entre eux a touché Amit à la tête et malgré son casque, le jeune homme a été grièvement blessé. Transporté à l’hôpital Rambam de Haïfa par hélico dans un état critique, Amit a succombé à ses blessures. 

« Nous retrouverons les responsables » a déclaré Benjamin Netanyahou.  » Tsahal retrouvera les terroristes et les traduira en justice » a ajouté Naftali Bennett. A l’heure qu’il est, l’armée israélienne ratisse le secteur. 

Amit Ben Igal, originaire de la ville de Ramat Gan près de Tel Aviv, est, depuis le début de l’année, la première victime de Tsahal en Judée Samarie .

« J’ai perdu mon fils unique pour Israël, il était le seul but de ma vie, je ne sais pas comment je vais continuer ma vie » a confié le père d’Amit a radio Khan. 

L’enterrement d’Amit aura lieu cet après-midi. 

L’année dernière un soldat de l’Unité d’élite Douvdevan avait été tué dans les mêmes conditions. Il avait été la cible d’un jet de pierre (ressemblant plus a un bloc de béton) dans la banlieue de Ramallah en Judée Samarie. Aux environs des cinq heures du matin, le commando était entré dans le camp de réfugiés d’al-Am’ari dans la banlieue de Ramallah pour arrêter un Palestinien recherché. Lors de l’opération, de violentes émeutes avaient éclaté, des objets lancés et un soldat resté dans la ruelle pour sécuriser les environs, avait reçu le bloc de béton sur la tête jeté depuis le toit. 

Ce n’est pas un événement inhabituel, les soldats des unités d’intervention opérant dans les camps palestiniens surpeuplés sont souvent l’objet d’attaque par les résidents qui leur lancent des blocs de béton et même des meubles ou des machines à laver.

Tel-Avivre –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *