Lettre ouverte au PCF et son Secrétaire National Monsieur Pierre LAURENT

Monsieur Pierre LAURENT

Secrétaire national du

Parti Communiste français

2 Place Colonel Fabien

75019 Paris

 

Drancy le 16 Septembre 2018

 

Monsieur le Secrétaire national,

 

Mon Bureau alerté par un grand nombre de correspondants, observe et prend acte que le

Parti Communiste Français que vous dirigez, appuyé par le quotidien l’HUMANITE a décidé d’inviter à la “Fête de l’Humanité” la jeune palestinienne Ahed TAMIMI pour témoigner du sort des milliers de prisonniers de son peuple enfermés dans les geôles d’Israël.

 

Nous rappelons que Ahad TAMAMI est sortie de prison en juillet dernier après 8 mois d’incarcération justifiée par son comportement agressif.

Monsieur le Secrétaire National à cette occasion, nous tenons à saluer la décision démocratique et courageuse d’Israël qui permet à Tamimi de voyager librement, quand bien même elle va abuser de cette liberté pour critiquer le Gouvernement de l’Etat juif et plaider en faveur de prisonniers qui ont pourtant du sang juif sur les mains.

Effectivement, la majorité sinon la totalité des détenus palestiniens ont été jugés coupables de meurtres ou tentatives d’attentats visant des cibles civiles, alors que le Hamas palestinien retient en otage des civils innocents.

Monsieur le Secrétaire National, nous considérons que le Parti Communiste Français s’honorerait en démontrant qu’il ne fait aucune discrimination en matière d’humanisme, entre les prisonniers qu’ils soient Israéliens ou Palestiniens.

Monsieur le Secrétaire National, nous attendons du Parti Communiste Français et de vous-même que vous fassiez preuve d’humanité équitable en exigeant des palestiniens la libération de trois jeunes civils israéliens détenus par le Hamas à Gaza. L’un est juif d’origine éthiopienne, l’autre un bédouin musulman, le troisième un Israélien de confession musulmane, tous trois, égarés au-delà de la frontière et réputés de faible santé mentale.

 

Monsieur le Secrétaire National, nous aurions souhaité que vous eussiez mis à profit la Fête de l’Humanité au cours de laquelle vous défendiez les prisonniers palestiniens, afin évoquer aussi et condamner publiquement la situation de ces 3 civils israéliens détenus illégalement et abusivement à Gaza.

Le respect des droits de l’homme commande d’œuvrer sans délai pour la libération de MANGISTU, AL SAYED et Abou GHANIMA dont les familles sont sans nouvelles.

(Âgé de 30 ans, Mangistu est un citoyen juif israélien d’origine éthiopienne qui résidait dans la ville côtière d’Ashkelon. Le 7 septembre 2014, il est entré à Gaza en escaladant une clôture de barbelés près de la plage, sous l’œil d’une caméra qui le prouve. Un équipement technologique a par ailleurs fourni la preuve qu’al-Sayed, un citoyen palestinien d’Israël âgé de 29 ans de descendante bédouine résidant dans la ville d’al-Hura, dans le désert du Négéria, a bien traversé la frontière avec Gaza le 20 avril 2015. Le citoyen israélien, Jumaa Abu Ghanima, berger musulman, âgé de 20 ans, se serait rendu à Gaza en juillet 2016. Sa famille, préoccupée par sa santé mentale, affirme qu’il est entré involontairement à Gaza alors qu’il s’occupait des moutons de sa famille, près de la frontière)

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire Monsieur le Secrétaire national à l’expression de mes meilleurs sentiments.

 

Le Président

Sammy GHOZLAN

0177384944

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *