Mesdames et Messieurs nos gouvernants(es) inspirez vous du Maire de New York

Le maire de New York condamne le BDS et appelle à “éradiquer” l’antisémitisme

15/02/201915:08:15MIS À JOUR LE15/02/201915:33:51Écrit pari24NEWS

New York Governor Andrew Cuomo (R), pictured with with Police Commissioner James O’Neil (C) and Mayor Bill de Blasio, received a suspicious package that turned out to be a false alarm
TIMOTHY A. CLARY (AFP)

Le maire de New York Bill De Blasio a promis jeudi d'”éradiquer une fois pour toutes” toutes les manifestations antisémites et a vivement condamné le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et de Sanctions) lors d’un rassemblement organisé à Brooklyn contre l’antisémitisme.

“C’est une triste réalité, mais l’antisémitisme est bien vivant dans ce monde, dans cette ville, dans ce pays. L’histoire nous dit que si vous le prenez à la légère, les gens seront blessés et mourront et nous ne le permettrons pas à New York”, a-t-il déclaré.

En tant que maire de cette ville connue pour sa tolérance, De Blasio a indiqué que New York devrait être “un exemple pour le monde entier en matière de protection pour la communauté juive.”

Lors d’une conférence de presse tenue le 3 janvier par le maire et les responsables de la NYPD, le chef des détectives de la NYPD, Dermot Shea, a précisé que sur les 361 crimes de haine enregistrés à New York en 2018, plus de 50% étaient de nature antisémite.

De Blasio a révélé lors de l’événement de jeudi que les chiffres des premières semaines de 2019 témoignent d’une augmentation continue de tels incidents.

Au 10 février, 47 crimes de haine ont été signalés à New York, contre 27 au cours de la même période en 2018. Plus des deux tiers des crimes de haine, soit 32 incidents, visaient la communauté juive.

De Blasio considère que la fusillade d’octobre 2018 dans la synagogue Tree of Life à Pittsburg, est une “sonnette d’alarme”.

Le maire a également réitéré son soutien à Israël, affirmant qu’il avait été créé “non seulement comme le rêve d’une patrie pour les personnes qui ont perdu le leur, mais aussi comme un refuge contre un monde rempli de haine”.

“Les démocrates et les républicains doivent faire preuve de la même ferveur. Israël doit exister pour que le peuple juif sache qu’il est toujours protégé,” a-t-il souligné.

Le Consul général d’Israël à New York, Dani Dayan, a salué les propos de De Blasio, ajoutant que “l’État d’Israël se tient aux côtés de la communauté juive américaine et continuera de collaborer avec les autorités contre l’antisémitisme croissant”.

“Peut-être que certaines personnes ne le réalisent pas, mais quand ils soutiennent le mouvement BDS, ils bafouent le droit d’Israël à exister et c’est inacceptable,”a-t-il dénoncé.

“Charlottesville, Pittsburgh et les récentes agressions physiques contre les Juifs à Brooklyn sont inquiétants et nécessitent une action”, a affirmé M. Dayan dans un communiqué.

“Nous devons lutter de toutes nos forces contre la bête antisémite,” a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *