Réponse à Monsieur Dominique Vidal auto proclamé défenseur des « bonnes causes » qui s’autorise à vilipender le BNVCA.

Monsieur Dominique Vidal auto proclamé défenseur des « bonnes causes » s’autorise à vilipender le BNVCA qui selon lui, avec le CRIF « prétend dicter la politique de la République », et quant au BNVCA « prétend rappeler à l’ordre la nouvelle Ministre de la Ville, Nadia Hai de quel droit ? ».

Oui, de quel droit peut-on péremptoirement énoncer des mensonges ?

Le BNVCA ne dit que ce qui relève de la réalité, de nombreux juifs en France sont attaqués, mutilés, assassinés pour la seule raison qu’ils sont juifs et ces agressions augmentent à chaque fois que la haine anti juive se masque derrière l’animosité pernicieuse de déclarations intempestives contre l’Etat d’Israël.

Le BNVCA rappelle qu’il agit exclusivement dans le cadre des Lois Républicaines.

Il constate que l’Etat a dû se doter d’institutions spécifiques comme la DILCRAH et d’un observatoire pour prévoir et combattre toute forme de racisme et d’antisémitisme en France.

Ce n’est que par l’esprit aveuglé par une idéologie mortifère, que des idéologues de salon que l’antisémitisme ne sévirait pas en France.

De quel droit en République, on insulte, frappe, mutile et assassine ses citoyens en raison de leur religion ?

Ces délinquants ignorent les lois de la République et ne font pas l’objet de la moindre condamnation de la part des belles âmes, promptes à dénoncer l’Etat d’Israël.

Madame HAI est Ministre de la Ville, de quel droit se substitue- t -elle au Ministre des Affaires Etrangères ?

On décrète que le BNVCA est composé de gens de droite, d’extrême droite, bien sûr, c’est plus dévalorisant quand c’est d’extrême droite, Il faut déstabiliser l’adversaire. Vous avez un réel talent de propagandiste. Il s’agit de masquer la vérité pour assener des affirmations massives sans preuves, alors que le BNVCA est composé de différentes sensibilités politiques.

Il est clair qu’il est plus facile de s’attaquer à un petit Etat qu’au géant Chinois ou à la Russie Impériale, ou au nouveau Sultan d’Istanbul.

Le BNVCA constate que le Droit International est un concept à géométrie variable et ne sert que lorsqu’il est utile à des démonstrations démagogiques.

La prétendue Gauche, que ces parangons de vertu prétendent incarner, a perdu son âme depuis longtemps en s’alliant à une idéologie réactionnaire et raciste. Se déclarer Être de gauche, est devenu un must, la dictature d’une pensée univoque, alimentée par la haine de l’autre qui n’est pas soi.

Le BNVCA est derechef, convaincu que sa présence et son action, sont utiles et nécessaires pour lutter contre le racisme qui se pare de toutes les vertus.

Le Président – Sammy GHOZLAN

2 thoughts on “Réponse à Monsieur Dominique Vidal auto proclamé défenseur des « bonnes causes » qui s’autorise à vilipender le BNVCA.

  1. Amouyal Reply

    Vidal est une ordure ex juive de la mouvance du ” monde diplomatique ” , il enseigne dans les ecoles de journalismes et diffuse la haine antijuive avec la benediction du systeme français

  2. Pierre Reply

    Vidal a suivi Hessel dans une diatribe antisioniste dans l’inénarrable torchon qu’est telerama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *