Stains – Banderole Salah Hamouri – Le BNVCA prend CAPJPO Europalestine en flagrant délit de désinformation. Le BNVCA félicite le Préfet de Seine St Denis et le Juge des Référés du Tribunal Administratif de Montreuil

Le Président

Sammy Ghozlan

0177384944

Drancy le 12 Mars 2018

Le BNVCA vient de prendre en flagrant délit de propagandes mensongères CAPJPO Europalestine qui a publié sur son site le 10 Mars 2018, un article, selon lequel le juge des référés du tribunal Administratif de Montreuil, aurait autorisé des élus à soutenir la libération du franco-palestinien Salah Hamouri, prisonnier en Israël, membre d’une organisation terroriste FPLP.

CAPJPO Europalestine a intitulé son article “Victoire pour la ville de Stains et sa banderole pour Salah Hamouri”. (http://www.europalestine.com/spip.php?article14011)

Il s’agit d’une désinformation flagrante, puisqu’en réalité, Le juge des référés suspend l’exécution de la décision du maire de Stains d’apposer sur le mur d’enceinte de la mairie une banderole. Azzedine Taibi a donc l’ordre de l’enlever dans un délai de trois jours. Mais ce n’est que la première étape : le tribunal administratif, siégeant en formation collégiale, devra se prononcer définitivement sur la légalité de cette décision.”

Le BNVCA salue l’action du Préfet de la Seine St Denis. 

Le BNVCA accueille toujours avec satisfaction les décisions du Tribunal Administratif de Montreuil qui, régulièrement, annule des arrêtés de Conseils Municipaux de certaines communes qui se croient autorisées à excéder leurs pouvoirs locaux et prendre partie dans des conflits étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *