Suite aux plaintes du BNVCA pour contestation de la Shoah et l’expression “Chutzpah Hebdo” Alain Bonnet alias Alain SORAL est condamné par la Cour d’Appel de Paris.

 Le BNVCA salue la décision de la Cour d’Appel de Paris qui a condamné jeudi 25 Juin 2020 l’essayiste d’extrême droite Alain Soral à 5000 euros d’amende avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement.

Toutefois, contrairement à notre attente, la peine de cet antisémite avéré et récidiviste a nettement été allégée ce qui risque de ne pas être suffisamment dissuasif.

Le prévenu Alain Soral a été reconnu coupable de contestation de l’existence de la Shoah et pour son expression “CHUTZPAH HEBDO”.

Le BNVCA qui avait déposé plainte en 2016 contre Alain Bonnet alias Alain Soral était représenté durant tout le procès par Maître Nicolas Salomon Avocat de l’OJE qui a porté la voix du BNVCA et obtenu ce résultat satisfaisant. Malgré le fait que cette décision a traîné, puisque le BNVCA s’était constitué partie civile depuis le 8 février 2017.

Alain Soral fait l’objet de plusieurs poursuites judiciaires et de condamnations qu’il n’exécute toujours pas.

Nous demandons à la justice de faire en sorte que les peines prononcées contre ce délinquant antisémite récidiviste s’appliquent sans délai.

Le Président – Sammy GHOZLAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *