Tags antisémites sur les murs du pavillon d’un administré de confession juive, résidant aux Lilas 93

Le BNVCA dénonce et condamne les inscriptions antisémites taguées sur les murs du pavillon de la famille H. qui réside aux Lilas (93).

Mr. H qui a déposé plainte au commissariat de police des Lilas, nous rapporte qu’en rentrant le 25/4/2019 à 13 h à son domicile rue du Maréchal Koenig, il découvre l’inscription de “SALE JUIF” inscrite au feutre noir, sur sa porte d’entrée ainsi que sur le mur contigu. 

La photo qu’il nous a transmise montre qu’une “mézouza” est fixée sur le chambranle de la porte d’entrée, ce qui a pu permettre aux antisémites d’identifier l’appartenance religieuse des occupants.

Il nous exprime son inquiétude du fait que sa fillette âgée seulement de 12 ans était restée à la maison seule toute cette matinée.

Mr H nous relate encore que le week-end précèdent, les pneus de la voiture de son épouse ainsi que de son autre fille de 19 ans ont été crevés.

Le BNVCA qui recense les actes antisémites, et reçoit les doléances des victimes, observe que les juifs sont identifiés par leurs agresseurs et attaqués au plus près de leur domicile. 

Nous demandons aux autorités de Police de tout mettre en œuvre pour rechercher les auteurs de cette infamie, les identifier et les mettre à la disposition de la Justice qui devra les sanctionner très sévèrement. 

Ces persécutions qui se développent et se répandent sur tout le territoire national accroissent le malaise des citoyens juifs de France de plus en plus angoissés sur leur avenir.

One thought on “Tags antisémites sur les murs du pavillon d’un administré de confession juive, résidant aux Lilas 93

  1. CHEVALLOT Reply

    Si vous pouviez éviter de donner l’adresse des victimes de ces tags antisémites, cela éviterait probablement que cela donne des idées à des malades mentaux prêts à poursuivre ” l’oeuvre ” des ces salopards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *