Theresa May fustige Jeremy Corbyn sur l’antisémitisme au Labour | The Times of Israël

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Theresa May fustige Jeremy Corbyn sur l’antisémitisme au Labour.

La leader conservatrice déplore la perte de “valeurs communes” et parle de “tragédie nationale” au sein du parti d’opposition.

La Première ministre britannique Theresa May a prononcé son discours principal le quatrième et dernier jour de la Conférence du Parti conservateur 2018 à Birmingham, au centre de l’Angleterre, le 3 octobre 2018. (AFP Photo / Oli Scarff)

La Première ministre britannique Theresa May a attaqué mercredi le chef de l’opposition Jeremy Corbyn à propos des récents problèmes d’antisémitisme dans son parti, affirmant que le parti travailliste vit une « tragédie nationale » sous sa direction.

Dans son discours d’introduction à la conférence du Parti conservateur, Theresa May a déploré la perte de « valeurs communes » avec le Parti travailliste qui unissait les deux mouvements.

« Ce qui les frappe est une tragédie nationale », a-t-elle déclaré.

Évoquant les récents scandales d’antisémitisme qui existent dans les rangs des Travaillistes, le chef du gouvernement britannique a évoqué un sondage du mois dernier suggérant que près de 40 % des Juifs britanniques envisageraient « sérieusement d’émigrer » si Jeremy Corbyn devenait Premier ministre.

« Que se passe-t-il quand des familles juives discutent sérieusement de ce qu’elles devraient faire si Jeremy Corbyn devenait Premier ministre, quand un grand député travailliste dit que son parti est ‘institutionnellement raciste’ ? ». Theresa May faisait référence aux propos de Chuka Umunna qui commentait la manière dont on traite l’antisémitisme au sein du Parti travailliste.

La Première ministre britannique a ensuite évoqué les apparitions de Jeremy Corbyn sur la chaîne de télévision iranienne Press TV, où, lors d’une interview en 2011, il se plaignait de la “partialité” de la BBC qui affirmait qu’Israël avait le droit d’exister.

Le chef du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, lors d’un discours aux députés, au dernier jour de la conférence annuelle de leur parti à Liverpool, le 26 septembre 2018 (Crédit : AFP PHOTO / Oli SCARFF)

« Voilà ce que Jeremy Corbyn a fait au Parti travailliste », a résumé Theresa May, ajoutant qu’il incombait aux conservateurs de s’assurer que le chef de l’opposition « ne puisse jamais faire la même chose à notreAujourd’hui, 13:16 pays ».

Theresa May a également comparé négativement Jeremy Corbyn à un certain nombre d’anciens dirigeants du Parti travailliste.

« Clement Atlee, député proche de Churchill pendant la Seconde Guerre mondiale, aurait-il dit aux Juifs britanniques qu’ils ne savaient pas ce que signifiait l’antisémitisme ?”, a-t-elle demandé, en faisant référence à l’adoption par le Parti travailliste d’une définition de l’antisémitisme qui ne correspond pas à celle de l’IHRA et à laquelle s’opposent les Juifs britanniques.

 

Timesofisrael

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *